Tiens ! C’est pareil qu’avant ! Pour le logement…

Actualités de l'immobilier Laisser un commentaire

C’est bizarre comme tout bouge sans que rien ne change !

Prenez – tout à fait au hasard 🙂  – le cas du logement.

Kif kif. Pareil. Rebelote. Nouveau gouvernement et voici voilà la liste des ministères, et quoi ?

Rien. Comme en 2017. Pas de mot « logement » dans les attributions ministérielles.

Madame la première ministre… Elisabeth… tu m’étonnes qu’il y ait du black dans les travaux ! 😉

On n’arrête pas de sous-traiter le sujet au plus haut niveau !!!

Mais où donc se terre le ministère mystère du logement ? 🙂

 

On est déjà en train de dépasser les bornes alors qu’on vient à peine de commencer.

Vous imaginez quand on sera en train de franchir le cap des mille ?

Ce petit jeu de l’absence du logement dans les sujets importants devient fatigant.

Et pourtant….

Et le malade bougeait encore !

J’aurais du me méfier. Il est couillon ce CRO.

Il guettait, au détour du chemin, l’arrivée en masse des maçons.

Réhabilités par la noblesse de la tâche et par leur utilité enfin reconnue.

Mais les maçons ont disparu de la sémantique actuelle ; et c’est ainsi qu’on peut maintenant dire que « c’est au pied du mur qu’on voit les lapalissades » .

Enfonçons derechef les portes ouvertes pour prévenir du grand danger encouru par le logement : « une minute avant sa mort, le logement était toujours en vie » .

Il y a des lapalissades qu’on a du mal à franchir, non ?

Et dire que ça avait si bien commencé. Siiii !!!

Elisabeth Borne, cette nomination avait du peps et dégageait une de ces énergies vitales !

Tiens, cliquez sur ce lien et vous comprendrez illico !!!

Borgne pour une olive, vous vous rappelez ?
(oups, les CRO magnons sont tellement nuls en anglais... 😉 )

Enfin, avec un tel patronyme, on était sûrs de se sentir bien vivants et d’attaque dès le premier jour !

On avait envie d’y croire ! Comme en 2017 ! 😉
(note du Cro : le premier qui rigole a un gage)

Comme avec Richard Ferrand (transparent…),

ou Jacques Mézard (alias Jack Bauer)

ou Julien Denormandie (le Viking Kong),

les grands oubliés de l’histoire récente du logement.

Et Emma la douce ? Restons prudents…

Des fois qu’elle reprendrait le poste au hasard du détour d’un obscur secrétariat d’état de fond du couloir ?

Les vedettes, ça donne tellement de force  !

Et de sérénité ? 🙂

Un drôle de ballet ?

Les nouveaux gouvernements, c’est ça : un ballet bien organisé, dont la composition est soigneusement étudiée.

Combien de femmes et d’hommes, de quelle tendance politique, avec quels parcours et caractéristiques visant à assurer un casting très diversifié.

Faut cocher des cases ! Mais une case à cocher, c’est plus facile qu’à construire.
Et, du coup, on en construit moins, des cases.

Celle de l’oncle Tom, par exemple ; sauf que, quand il vous manque une case…

On peut douter de vos moyens ! Ou de vos objectifs ?

C’est tout le problème du logement qu’on n’a encore une fois pas réussi à caser dans l’organigramme, alors que tous les professionnels de la filière avaient demandé un interlocuteur identifié et unique pour aborder les thématiques de fond.

Qui ont donc eu droit à un bras d’honneur. Sur la forme et sur le fond.

Cela étant, le fond… Impeccable, on le connaît de mieux en mieux, puisqu’on est en train de le toucher !

Tout ça à cause du ballet gouvernemental !

Remarquez, chez les CROs on s’en fiche un peu, parce que côté ballet, depuis des centaines de générations, on a développé des aptitudes certaines !

Sans doute une préférence pour le manche plutôt que de faire la manche ?

Jugez en par vous même ! 🙂 Gracieux, non ? 😉

CRO en corps de ballet ou de balai ?
Ce qui est important, c’est de faire corps… avec son époque !

Avouez, comment ne pas être en balai par autant de grâce ? 😉

Bon, d’accord, au rythme où vont les choses, le risque est bien plus grand de finir balayeur armé d’un corps de balai que danseur étoile d’un corps de ballet.

Quand les permis de construire s’écroulent, faut pas être sioux, ni comanche à balai pour comprendre que le logement, et singulièrement le logement neuf, devient un vrai sujet.

Sauf que cela ne semble pas évident pour tout le monde.

Sûrement un raisonnement trop pointu ? CRO devrait arrêter de faire des pointes, il va devenir aussi C*N qu’un ballet, mais sans danseurs… 🙂

Bon, on va donc commencer par attendre. Une fois de plus. Comme d’hab.
Le résultat des législatives.

Et le petit remaniement ministériel qui s’ensuivra nécessairement pour compléter l’organigramme (oui, bon, parce qu’on nous susurre que le logement serait sous égide du grand ministère d’Amélie de Montchalin, celle qui remplace, peu ou prou, Barbara Pompili à la Transition Ecologique, comme avant, quoi).

Avec un peu de chance, on gagnera peut-être la deuxième manche ? 😉

Le premier, on l’a déjà, et on est en droit de se demander où on va pouvoir se le mettre…

Au placard ! A ballet.

Parce que la danse, c’est tellement photogénique…
Alors que le logement, ça n’est manifestement qu’hygiénique ! 🙂

Bah, l’expérience forge le caractère, les amis, et ça, c’est un point super positif. Mais on ne serait pas forcément contre un peu de douceur, de temps en temps !

 

Tiens, c’est justement comme ça qu’on va vous la souhaiter, la semaine.
Bien douce ! En balai, c’est pesé ! 😉
(pssttt : pour les abonnements ou les commentaires, c’est juste en dessous ! 🙂 )

Je m'abonne aux articles
(je recevrai un mail quand un article est publié (pas de spam)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.