Noël, avant ou après la lettre ?

Billets d'humeur Laisser un commentaire

Cher petit Papa Noël,

nous avons tous été très sages cette année. 😉

Le plus difficile, finalement, c’est de t’écrire notre lettre pour t’indiquer le cadeau qui nous ferait le plus plaisir.

Parce qu’il faut de l’imagination pour savoir ce que l’on va pouvoir demander !

En restant raisonnable, parce qu’entre la pandémie et les pénuries de matériaux, il faut arriver à ajuster ! 🙂

Et aussi, en pensant à ton profil psychologique et physiologique du moment.

Tous ces longs mois d’inactivité ont forcément pesé sur ton efficacité intrinsèque(*).

Et en même en terrain humide, voire neigeux ? 😉

 

(*) pour les incultes de la blague rugbystique du siècle dernier 😉 , rappelons la rumeur farfelue prêtant à Walter Spanghero, capitaine emblématique du XV de France d’alors, l’interview suivante (nota : les « r » sont à prononcer avec un accent roulant et rocailleux du sud-ouest) :
– Walter, Walter, quelle est la valeur intrinsèque de votre équipe ?
– Heu, intrinsèque, intrinsèque… en terrain sec, on devrait gagner !

Et il gagnait assez souvent, le bougre, ce qui est plutôt de bon augure pour le Père Noël !

A condition de ne pas tout prendre à la lettre… 😉

Lettre ou ne pas être ?

Il faut donc savoir bien tourner sa lettre. Et croire au Père Noël. 🙂

Lettre ouverte d’un promoteur de base au Père Noël.

« Cher petit pas pas Noël, je t’appelle comme ça, parce que cette année tu n’as pas été très gentil avec moi.

Un Papa, ça veut faire plaisir. Mais être gâté par un gâteux, c’est difficile, je te le concède.

Mon jouet préféré, c’était le Pinel. Maintenant, il est tout abîmé.
Il a les roues qui se dégonflent toutes seules ; ça s’appelle de l’obsolescence fiscale programmée, à partir de 2023. Ses taux sont pris en étau. Auto-matiquement.

Tu as prévu de m’offrir son remplaçant. Mais c’est que je n’ai rien demandé, moi !
Un Pinel + ! Le nom m’a quand même fait rêver. Pas longtemps. Quand j’ai feuilleté le catalogue, je me suis demandé si tu ne me prenais pas pour un demeuré.
Ce n’est pas parce que je fais des logements, au moins ? Des demeures de demeuré, ce serait si cohérent au demeurant…

Le +, on ne le trouve nulle part en territoire positif, pas au niveau des taux de réduction d’impôt pour les clients, ni dans les plafonds d’investissement. Que pouic.

C’est juste un Pinel + restrictif… à l’époque de la générosité, c’est moyen, non ? 🙁

Il va falloir faire des logements plus chers, plus grands, plus rares.

Alors, moi, cette année, je ne te demande qu’une seule chose. Rien pour moi.

Mais distribue des stylos à l’encre sympathique à tous les maires pour qu’ils puissent signer des permis ; les pauvres, ils n’avaient pas assez d’encre depuis 3 ans.

Ah, l’encre sympathique, c’est celle qu’on ne voit pas ??? Ben zut, alors, c’est comme les permis ! Tellement sympathiques qu’on finit par ne plus en trouver ! 🙂

Allez, pas pas Noël, bouge toi un peu, et rentre le ventre ; ça aide pour passer partout ! 😉  » .

L’évolution darwinienne du Père Noël

Dans une lignée, le plus important, ce n’est pas tellement de savoir d’où l’on vient.
Ca, c’est CRO facile !!! 😉

Mais où l’on va…

Aux origines était le Papa Noël simple et ravi, bon enfant, quoi !

Père Noël

Puis le blasé, entouré de lutins inquiétants dans son atelier,

Ensuite le facétieux (du jeu des 7 erreurs, vous les avez trouvées ?) qui tient encore les… rennes ?

Et, Ô bonheur de promoteur, la tradition renouvelée avec la mutation en mère Pinel Noël

Suivie de la prise de pouvoir, à peine travestie (?), par les rennes

Contrecarrée in extremis par le retour d’un Papa Noël en bois, à la Pinocchio,

Partiellement désinhibé l’année suivante, signe d’un début d’un déclin ?

Conduisant à terme à une perte de poids et à un look chippendale…

Chemin de croix aggravé la saison suivante par les privations de revenus de 2020…

Et à la situation actuelle !

Noël 2021 : c’est reparti ?

Oui, oui, le Père Noël se dégrade. Mais c’est qu’il prend de l’âge !

C’est comme ça quand on mange trop et qu’on ne se dépense pas assez…

Cochonnerie de confinements ! 🙂

Ceci expliquant le moindre recours aux techniques traditionnelles de livraison, n’est-ce pas ? 😉

un trop CRO Père Noël ?
Dites, la distribution hottomatique, c’est pour bientôt ?

Facile de comprendre pourquoi tout le monde ne sera pas servi, cette année !

Embonpoint ne veut pas forcément dire « un bon point » pour les distributions de cadeaux…

Mais si vous avez été sages et que vous avez mis des chaussettes propres sous le sapin… ça devrait le faire ! 🙂

Bon, je vais aller regarder sous le mien.
En essayant de ne pas me faire enguirlander.

 

Bonne semaine à tous et joyeux Noël ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *