Mars, un coup de barbare, et on repart !

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur Laisser un commentaire

Il y a des slogans qui marquent une génération.

Certains se rappellent sans doute avec tendresse de « Mars, un coup de barre et ça repart » , au sujet d’une certaine friandise caramélo-chocolatée.

Et ne voilà-t-y pas qu’on remet ça ? 🙂

Un peu différemment, certes, en mode envahissement barbare de Mars, et sans caramel ni chocolat qui plus est. De vrais sauvages sans savoir-vivre… 🙂

Avec beaucoup de Persévérance, et l’aide du robot du même nom, l’espèce humaine s’ingénie donc à coloniser un nouvel écosystème.

Mais pour en faire quoi ? La même chose que celui de l’écosystème logement ? 😉

 

Allo la Terre, ici la Lune !

Celui là, on nous l’a déjà fait. Mais nous voilà maintenant en territoire inconnu.

Après atterrissage, amerrissage, alunissage, on passe à l’amarsissage ?

Un nouvel abordage, mais pas si sage… 😉

On est presque en mars sur la terre !

Tu parles d’une découverte !

Fanfaronner pour Mars alors qu’on est fin février… n’importe quel enfant sait qu’on y est presque !

Claironner qu’on est au bord d’une immense découverte, à l’aube d’une ère de progrès accéléré.

Alors qu’il n’y a pas le moindre logement connecté sur cette planète.

Et tout ça pour mars, alors qu’il est depuis toujours coincé entre février et avril.

On nous prend vraiment pas pour des intellos ! 🙂

Alors qu’on vaut tellement mieux… 😉

Deux bons codes et zéro de conduite ?

On ne sait pas trop si l’espèce humaine se conduit bien.

Mais elle fait des efforts pour piloter. Dans l’espace.

On a d’ailleurs très facilement trouvé une paire de CROmmentateurs pour aborder le sujet ! 😉

– Dis, tu as vu le robot se poser sur Mars ?

– Bien sûr ! Mais quel moment d’émotion !

– Ah bon ? Moi, ça ne m’a rien fait ; j’avais préféré la lune. Et puis, vu les infos que j’ai par ailleurs…

— Quelles infos ? Raconte !

— C’est que c’est un peu top secret, tu vois… tu te rappelles mon cousin Reginald ?

— Quoi, ce gros nase ? Mais qu’est ce qu’il a à voir avec Mars ?

— Ben, un nase à la NASA, c’était pas gagné. Mais il sait y faire et il y travaille depuis 5 ans déjà !

— Non ?

— Si. Et il m’a donné des infos hyper confidentielles ! Elles m’ont cisaillé !

— Allez, bouge un peu, quoi, dis moi !

— Tu ne le répèteras pas, hein ?

— Promis, juré, crashé, heu non, craché !

— Bon, alors voilà. On ne nous a pas tout dit mais le survol de la planète et les premières sorties du robot ont livré des enseignements formels. Aucune vie sur Mars !

— Oh, merde, jamais aucune vie ?

— Si, si, il y a eu de la vie mais plus rien depuis très longtemps. Et aucune trace de civilisation ni de fossiles. Nada. Rien. Tout s’est transformé en poussière !

— Oh la tuile ! Aucune bestiole vivante ou fossilisée, c’est pas de bol ! Et on a trouvé des traces de leur civilisation, au moins ?

— Même pas, rien, pas le moindre monument, ni de mémoire de masse ou de stockage d’information, aucune écriture nulle part, zéro, le désert !

— Oh purée, même pas une bibliothèque, une bande dessinée, un rouleau de PQ, quelque chose, quoi ?

— Non, je te dis, que dalle. Juste 2 vieux grimoires dans un coin…

— Non mais, t’es fou, s’il n’y a que ça qui a survécu, ça doit être leurs livres sacrés, les tables de la civilisation, un truc énorme, quoi ! Y avait écrit quoi, dessus ?

— Ca fait 3 mois que les meilleurs spécialistes s’usent les méninges ; ils ont à peine compris les rudiments de leur écriture et décrypté les lettres en bas de leur jaquette. Probablement des sigles ou des acronymes, d’après eux.

— Sûrement le nom de l’ouvrage en abrégé ! Tu peux dévoiler le début du secret ?

— Sur le premier, ils ont trouvé C puis C puis H.

— Oh merde, CCH ? T’es sûr ?

— Oui, oui, ça c’est confirmé ; sur le deuxième c’est en deux lettres.

— Allez, je fais un pari ; ils ont trouvé C et U.

— Non, comment t’as deviné, c’est trop fort ! Personne ne le sait encore !

— Pas difficile, CCH comme Code de la Construction et de l’Habitation et CU comme Code de l’Urbanisme.

— J’vois pas le rapport avec les martiens.

— Ben sur la terre, avec le peu de permis de construire accordés, on est en train de créer un désert à grande vitesse (le DGV ! 😉 ). Et eux, tu vois bien le résultat, c’est déjà fait vu que leur civilisation était plus avancée ! Tous disparus ! De la poussière et du vent !

— Ben, on dit quoi aux spécialistes, alors ?

— Que c’est pas la peine de traduire, la matière est aride. Et la pratique souvent inverse à ce qui y est écrit. Alors, tu vois ….

Et voilà : on sait maintenant pourquoi la civilisation martienne s’est éteinte.
Une sombre histoire d’urbanisme.
Merci aux CROllègues de nous avoir informés ! 🙂

Du coup, on connaît aussi la grande menace terrienne : l’hyper réglementation de l’urbanisme accaparée et pervertie par les élites en charge de la faire prospérer…

Y a qu’à voir pour les permis de construire en déconfiture et la RE2020 qui va arriver en 2022, les signes avant-coureurs ne sont pas réjouissants !

Alors, si on y met autant de persévérance dès le mois de mars… 😉
On va tous finir comme des robots ! Avec zéro de conduite autonome . 🙂

Si tu perds sévère, tu continues ?

Ah, l’évidence que voilà ! C’est comme au Casino !

Honte aux petits joueurs : tant qu’à perdre, autant le faire avec panache.
Et constance (voire Persévérance ? 😉 )

C’est ce que me dit toujours mon collègue de bar entre deux bières améliorées. Le moment où il perd ses verres lui aussi. 😉

Et il ajoute, « pour traverser le désert, faut savoir prendre sur soi et se contenter de miettes » . Quel visionnaire !

A tous les coups, un cousin CRO, de la branche cadette des Crookies !

Un CRO en mode cookie, alias Crookie
Sûrement des idiots, ces Martiens. Confondre désert et dessert….

Le problème, c’est que ce n’est pas toujours du gâteau de traverser le désert.

Au risque de se retrouver sur mars dès février ?

Y a plus de saisons, mes amis ! 😉

Vivement le printemps…

Et d’ici là ? On se souhaite une bonne traversée du désert ?

 

Ben non !
Juste une très bonne semaine ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *