Attention : les promoteurs se réarment !

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Bon, puisqu’il est question de réarmement, et comme la conjoncture est belliqueuse, il faut se rendre à l’évidence.

L’adaptation Darwinienne à l’évolution de leur environnement conduit les promoteurs à des solutions extrêmes.

Le genre de transmutation qui chamboule les mœurs, les us et coutumes, les centres d’intérêt les plus élémentaires de toute une profession.

Et quand le 1er ministre prend la peine de montrer la voie, il faut suivre les rails.

Avec entrain ? 😉 Voire…

Mais faisons montre de bonne volonté et faisons semblant d’y croire.

Un minimum ? 🙂

 

C’est parti, mon kiki ! 🙂

Le changement d’équipe au sein de l’exécutif fait tellement de bien.

Des têtes nouvelles, ça redynamise un groupe.

Des fortes têtes, des têtes à claques, des têtes de n***d (biiiiip !), des têtes bien faites ?

Magnifique, tout cela reste à découvrir, et c’est si exaltant ! 😉

La dent et Eve

Le paradis perdu

Ah, mes amis, à quel point ce sentiment envahit les pensées promoteuriennes ! 🙂

Ce tsunami nostalgique qui bouleverse les cœurs, et les âmes… et le portefeuille aussi ! 😉

Ce spleen indicible du dispositif fiscal en voie de d’extinction, comme les dinosaures jadis, victimes d’un gravissime changement climatique.

Pile comme aujourd’hui.

Un refroidissement quasi polaire du climat des affaires dans le logement, en plein milieu d’un réchauffement climatique et sociétal porté à ébullition ? 🙂

Tu m’étonnes que personne n’aie la grande forme…

Mais ce coup ci, Eve n’y est pour rien.

C’est Adam, le fautif. Ou plutôt, c’est l’Adam.

Et pas l’Adam du fond qui baigne, hein ! 😉

La dent, pour ivoire plus clair ?

Avec ce gouvernement, la sémantique est tournée vers l’offensive.

Le ton est incisif, on ne mâche pas ses mots.

Reste à soigner les maux mais pas par les mots, plutôt par les actes.

Le passage à l’action rapide et efficace, après tout ce temps gaspillé et ces trop nombreuses fausses concertations, est devenu vital !

Et la solution a été super rapidement trouvée par le 1er ministre. 😉

Il faut montrer les dents, se servir de ses quenottes pour se nourrir, mordre à pleine bouche dans les difficultés du moment pour arracher à leur triste sort tous ces logements morts nés. Sniiif. 🙂

Les ramener à la vie en les déchiquetant, quoi… ça tombe bien, hein, parce que le déchiquetage a déjà été largement entamé.

Reste à ramener le malade à la vie grâce aux dents ?

Hé bien, vous savez quoi ? Message reçu 5 sur 5 par les promoteurs !!! 😉

Ca y est ! Ils ont enfin compris qu’il fallait arrêter de miser sur la rente, le paradis fiscal, l’opportunisme saisonnier du Scellier, du Duflot, du Pinel ou Pinel Plus !

Fini tout ça ! Il faut se réarmer. S’équiper sérieusement.

Et, surtout, diffuser largement l’arme absolue à toute la profession !!!

L’inciter à se recycler, à renouveler ses méthodes, à expérimenter ce très improbable moyen de sortir du marasme.

En baisant au passage les pieds du 1er ministre pour cette illumination conceptuelle ! 🙂

Vous l’aurez spontanément compris vous aussi !!!

CRO et la dent pro logement
Clac clac clac ! Beaux mes dentiers, très beaux ! Spécial logement, mes dentiers !

Le dentier, y a qu’ça d’vrai ! 🙂

Mais du beau, du bon, du solide, du durable : en bois, en inox, en ivoire !

En tout ce qu’on veut pourvu qu’on ait la dent dure, la canine féline, la molaire broyeuse, la pré molaire avantageuse.

Les promoteurs ont les crocs et sont prêts à tout (hep ! Qui a dit « et bons à rien » ??? 🙂 ) pour retrouver un semblant d’allant. Et aller chercher avec les dents, fussent elles de synthèse 😉 , le moindre logement embryonnaire.

Les voilà donc tous en train de s’équiper pour une folle équipée. 😉

C’est si beau, cet enthousiasme corporatiste !

Alors, certes, ils auraient sans doute rêvé d’une voie royale, plus sincère, plus réfléchie, plus cohérente, plus rationnelle et moins passionnelle, où le cerveau aurait été davantage sollicité, mais puisqu’il faut y aller avec les dents…

Allons y zou ! 🙂

Et à part la sphère buccale ?

Bah, si maintenant la bouche ne sert plus à nous raconter des âneries mais à produire du logement, qui s’en plaindra ?

Il est vrai que parler avec un appartement ou une maison dans le bec ne facilite pas une articulation fluide et une compréhension spontanée d’un inutile propos.

En ce sens, une certaine conspiration du silence de nos élites privilégiant enfin l’efficacité à la posture dialectique ne serait pas du luxe…

Mais il faut cependant pointer un risque de dérive évident. Mais oui ! Mais bien sûr !

Que les promoteurs veuillent tous embrasser le métier de prothésiste dentaire. Argghhh….

Et oublient leur vocation initiale ! Et ne produisent pas davantage de logements !

Ainsi va la vie, on ne peut pas tout avoir. Et encore moins en même temps ? 😉

Bon, il est temps d’aller vaquer à d’autres activités. Sans oublier de bien vous brosser les dents. 😉

A quoi ça servirait qu’on vous fasse de beaux logements s’ils étaient sales ?

 

Bonne semaine à tous !
Et souriez, qu’on voie bien vos jolies dents ! 🙂

Je m'abonne aux articles
(je recevrai un mail quand un article est publié (pas de spam)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *