Allons ZAN fans de la partie, i euh…

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur Laisser un commentaire

Franchement ? ZAN peux plus !

ZAN passe et des meilleures, mais le Zéro Artificialisation Nette à la française, c’est le degré zéro de l’intelligence de notre administration et du personnel politique supposé l’encadrer.

Attention : le principe général de non artificialisation supplémentaire des sols (ou de consommation modérée de nouveaux espaces dédiés à l’urbanisation) n’est pas en soi contestable.

En revanche, qu’on en soit fan ou pas, brandir l’étendard du ZAN ne doit pas conduire à écrire et faire n’importe quoi.

Ou alors, il faudra réécrire les paroles de la Marseillaise !

Allons, ZAN fans de la partie… de rigolade ? 😉

 

Nous vivons dans un monde merveilleux. Si !

Il y a tellement de trucs nouveaux qui se passent.

Des choses qu’on découvre et qu’on ne comprend pas du tout. 😉

Le miracle de l’éblouissement continu. Comme dans un roman de ZAN ticipation.

Et, même quand on vous explique, vous ne comprenez toujours pas…

Ca doit être un effet secondaire du COVID ? 🙂

Que veut-on déconno miser ?

Economiser, c’est bien.

Déconno miser, nettement moins. Car il faut savoir miser avec intelligence.

Sur la performance collective du secteur de la construction, éventuellement ?

… Ce qui est sympa, par exemple, c’est quand les pouvoirs publics nous expliquent qu’ils veulent relancer la construction.

Le rapport Girometti-Leclercq ?
=> Chef d’œuvre de boboisme, plus éclairant qu’éclairé.

Les exigences supplémentaires du Pinel + ?
=> La surcouche culotte pour éponger les incontinences fiscales supposées de l’investissement locatif.

La non intervention législative pour contraindre les maires ?

– à produire des PLU plus denses,
– ou les forcer à utiliser à plein les prescriptions de ces PLU élaborés par eux-mêmes,
– ou leur interdire de refuser des permis conformes en tout point ?

=> Une volonté de ne pas gêner les élus en place.

La généralisation prévue de la taxe d’aménagement à taux majoré ?
=> Donner des moyens financiers aux collectivités sans contrepartie de volume de permis de construire, le tout au détriment de l’accessibilité financière des logements neufs

Et, comme ce si subtil équilibre du nouveau monde était sûrement trop favorable aux volumes de logements neufs produits et à la hausse accélérée des prix ( 🙂 ), on va législativement corseter un peu plus pour assurer le coup.

De grâce. 🙁

Hypothèse : si on supprime des milliers d’hectares constructibles, on est certains que la production va s’écrouler. Super ! 😉

Bref, le logement, c’est comme les indiens à l’époque du Far West.

Les cow-boys de la sphère publique ont donc volé dans les plumes des indiens de la construction.

Un bon indien était un indien mort. 🙁

Et un bon logement est logiquement celui qu’on empêche de naître ? Aaahhhh, c’était donc ça !

Mince, l’IVG obligatoire appliquée aux permis de construire ! 🙂

L’Incitation Volontaire de Grossebaisse, c’est la garantie d’une pénurie vertueuse (ou vert tueuse, Mme Pompili ? 😉 ) de logements neufs.

Plutôt que l’IVG, le secteur aurait pourtant préféré la procréation assistée, à grand renfort de Maires porteuses… de permis de construire (les messieurs aussi auraient été acceptés ! 🙂 ).

Ca aurait eu une autre gueule… Et de meilleurs effets.

Car, le paradoxe, c’est de ne pas assumer ; on crée les conditions objectives d’un repli massif de la construction et on bidouille les statistiques du logement social pour faire croire à la performance.

Choisir son camp : l’action positive pour atteindre ses objectifs ou le maquillage par la communication pour masquer les échecs ?

Car dans l’histoire récente, ce n’est pas l’inaction qui crée le recul, c’est bien pire, car ce sont une somme d’actions mortifères qui l’ont engendré.

Par je m’en foutisme ? Par incompétence ? Par idéologie ? Par compétition entre personnes ou ministères ? Pour raisons budgétaires ?

Question ouverte. Mais le résultat est là. Le logement fout l’camp.

Tandis que la ZAN arrive ? 😉

Pour que la ZAN se barre à ZANZIBAR…

Que les fans de réglisse ZAN excusent notre administration. Ils ne savaient pas. Sniff.

Et que les amateurs de pâté HENAFF ne lui en veuillent pas davantage. Re-sniff.

Amis bretons, l’urbanisme était déjà dans la mélasse, il est maintenant acté qu’il est aussi dans le pâté ! 😉

Hé oui… Les ENAF sont parmi nous.
Par Minou, par Tort et par Odin dos marron… 🙂

Quoi, vous ne connaissez pas les ENAF ? Cette fabuleuse invention de notre administration hyper créative ?

ENAF = espaces naturels agricoles et forestiers.

Pas touche à mon ENAF. ENAF is enough ?

Bref, les ENAF c’est quand on veut transformer de la réglisse en jouant sur le pâté.

Autrement dit, le ZAN est le concept de base et les ENAF sont une modalité de calcul.

Car pour savoir si on artificialise les sols et si on a le droit d’urbaniser, il faut bien définir les unités de compte, non ?

Et c’est là que c’est magnifique ! 🙂

Le commun des mortels aurait pu penser que freiner l’artificialisation des sols aurait été d’empêcher des zones naturelles, agricoles ou forestières de muter en zones constructibles ?

Et que le jeu aurait alors été de bâtir plus intensément sur les zones urbanisées ou à urbaniser déjà déclarées et identifiées dans les documents d’urbanisme ?

Pauvres fous que nous sommes ! 😉
La créativité et l’exigence intellectuelle de notre administration savent repousser les limites du bon sens commun !

Hé bien, autant le comprendre, l’administration a pour principal objectif de publier avant la fin de la mandature, pour auto justifier son existence, probablement, un maximum de textes ; dont les décrets d’application relatifs à la zéro artificialisation nette, tels que prévus dans la loi climat et résilience du 22 août 2021.

Un petit exemple de cette stupidité normative et réglementaire ?

Le décret qui fixe les seuils des superficies marquant l’artificialisation ou la renaturation est totalement déséquilibré.

Pour lui, dès qu’un nouveau bâti d’une emprise de 50 m² au moins aura été réalisé, la parcelle sera considérée comme ayant été artificialisée.

A l’inverse, une renaturation (ou une désartificialisation) de parcelle ne sera prise en compte que si elle concerne au moins 2500 m².

Autrement dit, dans le bilan comparatif des surfaces prélevées ou restituées à la nature, nos élites intellectuelles prennent en compte la totalité des consommations nouvelles et ne considèrent quasiment rien des efforts faits par les acteurs locaux pour rendre leur territoire plus vert…

C’est donc anti pédagogique, contre-productif et éminemment imbécile, tout le monde en convient. 🙂

Et vous savez le pourquoi de ce traitement différencié ?

L’outil d’observation actuel (par satellite, probablement, ou cartographie arthritique ?) n’est techniquement pas capable de repérer des surfaces non artificialisées de moins de 2 500 m² !

Et ce alors que cette histoire de seuils ne s’appliquera qu’en 2031.
Mais on n’est jamais trop prévoyant.
Il vaut mieux faire vite et mal que concerter, comprendre et ajuster…
Tout le monde sait ça ! 😉

Qui a UBU boira. Le calice jusqu’à l’hallali !

La conséquence de l’application d’un tel débilissime décret sera donc le retrait de milliers d’hectares constructibles (là où est le besoin le plus criant) dans les principales agglomérations françaises (elles sont toutes en train de faire leurs comptes et mécomptes), même quand ces hectares sont déjà en zones U des PLU, parce qu’une cartographie inepte aura repéré un espace non urbanisé en ville.

L’effet ENAF taline pour mettre le foncier à l’abri du mitage ? 🙂

CRO paysan
Et si je mange moins de pâté, j’ai le droit de construire ???

Et on ne pourra même pas compenser par un comportement vertueux puisque les restitutions à la nature ne sont comptabilisées qu’au-dessus de 2500 m² alors que les consommations, elles, sont toutes comptabilisées.

Vous avez dit crétin ? Ubuesque ? Incroyable ? Médiocre ? Toxique ?
Oh oui… et vous êtes encore en dessous de la réalité !

Bah, il suffira de modifier les textes un peu plus tard, après avoir déstabilisé collectivités, acteurs, raréfié les terrains constructibles, fait flamber les prix et désespéré les populations !

Mais nous, on s’en fiche ! On a le moral. 🙂
Et la morale pour nous ?

 

Allez, une excellente semaine !
A tous les grands ZAN fans ? 🙂

Je m'abonne aux articles
(je recevrai un mail quand un article est publié (pas de spam)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.