Permis de construire 3.0 : virtuels !

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

On n’arrête pas le progrès.

Dématérialisation, digitalisation, 3D, réalité virtuelle…

Le métier de promoteur immobilier n’échappe pas à la règle.

Il y a juste un petit souci avec l’époque actuelle, c’est la transformation des permis de construire en hologrammes.

Vous le voyez apparaître, se dessiner en 3D, prendre de la hauteur et du volume.

Il est là, vous l’espérez, le tenez quasiment, et puis pouf ! Il disparaît.

Comme par désenchantement. Snifff. Les temps sont durs… 🙁

 

C’est comme ça quand on demande quelque chose.

Il faut que quelqu’un vous l’autorise. Et il fait quoi quand il n’a pas envie, hein ?

Tous les coups sont permis !

Ceci expliquant qu’on n’ait pas un permis à tous les coups… 😉

Une denrée très rare : le permis de construire délivré

Oui, oui, je sais, le vocabulaire du métier est bizarre.

On vous délivre un permis avec un arrêté signé par le maire.

Tu m’étonnes qu’on manque un peu de liberté de manœuvre !

Pour un élu, octroyer un permis de construire semble devenir l’équivalent de la remise en liberté d’un prévenu en conditionnelle.

Ou bien promettre au conditionnel de vous octroyer un permis sans vous avoir prévenu ? 😉

Dans les deux cas, la réticence est de mise, mise que l’on rafle de moins en moins d’ailleurs. 🙁

Promoteur, ce n’est plus un métier, c’est une annexe de la Loterie Nationale.

Et obtenir un permis n’est plus un droit mais une obole.

Tout ceci n’étant que le reflet d’une époque où, sous couvert de défense de l’intérêt général, de plus en plus d’élus locaux défendent d’abord des intérêts particuliers : ceux des riverains qui ne veulent pas que l’on construise à côté de chez eux et leur intérêt électoral par peur de déplaire à ces mêmes riverains.
Ou à leurs congénères (en un seul mot, hélas). 🙂

L’intérêt général chevillé au corps est devenu une vue de l’esprit, un hologramme de vertu.

Tiens, comme les permis de construire ! 🙂

Mais on se gardera bien de n’en vouloir qu’à l’échelon local, car ni l’état au plan national ni ses représentants locaux (préfets) ne se préoccupent de ces déviances comportementalistes anti républicaines et anti démocratiques.

On ne va quand même pas se quereller entre amis !
Tout ça pour des permis… 😉

50 nuances de (pas) permis

C’est super marrant les conversations entre promoteurs en ce moment.

Un peu comme les blagues à Toto. 🙂

Vous remplacez Toto par Permis, et c’est pareil ! En version 1.0, en réel quoi.

On y va !
(je vous explique d’abord que le terme AVP vise toutes les formes de concertation plus ou moins coercitives voire castratrices – aïe, maman, bobo ! 🙂 – avec la collectivité avant le dépôt du permis, temps qui n’est jamais décompté dans les statistiques de délais d’obtention de permis d’ailleurs…)

    • Et zut, depuis juin j’ai déposé 4 AVP, toutes refusées.
    • Ah, moi, je voulais déposer un permis sur une petite parcelle pour 12 logements et la mairie m’a dit qu’il me fallait aussi travailler sur la parcelle d’à côté pour avoir un projet cohérent. Parcelle que les proprios ne veulent pas vendre.
    • Ca alors, moi j’ai présenté un projet de 25 logements : trop gros paraît il !
    • Alors, moi, j’ai travaillé pendant 8 mois pour obtenir enfin une AVP favorable, j’ai pu déposer mon permis avec l’accord des services et de l’adjoint à l’urbanisme et on me l’a refusé après me l’avoir promis.
    • Moi, j’ai obtenu mon permis, je l’ai purgé du recours des tiers, j’ai fait les études de sols, le bornage, j’ai commencé la pré commercialisation, signé des contrats de réservation, travaillé sur le dossier de consultation des entreprises et badaboum… au moment d’acheter le terrain, la mairie l’a préempté !
    • Et moi, on m’a retiré le permis que je venais d’obtenir, juste après les élections municipales.
    • Alors vous, vous êtes vraiment mauvais, moi, je suis le meilleur ! On ne m’a rien refusé ! Vu que je n’ai rien présenté… tous les fonciers sont trop chers avec la concurrence qu’on se fait !

C’est super sympa comme ambiance !
Un peu crépusculaire, certes, mais tellement joyeux… 😉

Comme on trouve toujours quelqu’un qui nous fait rire à ses dépens, on se sent moins seuls.

Parce qu’il vaut mieux se sentir soutenu qu’isolé.

Isolé, on va vraiment l’air beaucoup trop C*N ! 😉

Demandez un peu à la tribu des CROlystyrène ; l’isolation, ça les connait depuis super longtemps !

CRO en polystyrène
Ouais, j’suis peut-être isolé, mais au moins les stats ne me font pas froid dans le dos !

Y a pas à dire, froid ou pas, l’air du plan de relance, il est super tonique.

On sent « le souffle puissant de l’état et des collectivités publiques » qui porte l’élan collectif.

La politique du logement, l’emploi, ça les motive comme c’est pas permis !
(oh, zut, c’est peut-être pour ça ? 😉 )

Enfin… dans les discours ! 🙂

Des chiff(r)es molles ou des chiffres mous ?

Mais les deux, on ne va pas se priver, en plus de ça, hein ?

Alors, bien sûr, les chiffres des ventes vont plonger, mais pas à cause des acquéreurs (pour l’instant au moins, on verra bien d’ici quelques mois pour la suite). Les programmes lancés se vendent très bien.

Ce sera à cause de l’offre commerciale qui ne peut pas se renouveler vu que les permis sont « délivrés » au compte-gouttes.

Ce dont les promoteurs se rendent compte très en amont en échangeant entre eux leurs anecdotes les plus croustillantes. 🙂

Mais, entre anecdotes et antidote, il vaudrait mieux privilégier le remède et traiter le mal à la racine en convoquant des politiques publiques enfin responsables et efficaces.

Ce qui est sans doute beaucoup demander à un système sclérosé depuis des lustres, qui fait la part trop belle à la comm au détriment de la réalité, alors que celle-ci finit pourtant toujours par avoir raison ?

Les promoteurs vont en être réduits à aller dans la rue pour militer avec le MLP.
Mais non, pas celui que vous connaissez ! 🙂

Le nouveau MLP, c’est le Mouvement de Libération des Permis !

Il faut les relâcher, ils n’ont fait de mal à personne, les pauvres !

J’y crois pas moi, on protège les pandas et pas les permis de construire ni les promoteurs ; c’est quoi ce sexisme des espèces protégées ? 🙂

Allez, je vais me grignoter une pousse de bambou.
Avec un peu de chance et une mutation génétique accélérée… 😉

 

Bonne semaine à tous, et surveillez votre santé !
Entre COVID et mutations génétiques … 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *