Une maison de rêve

Billets d'humeur 2 commentaires

criketaLa maison de ses rêves, est-ce que c’est forcément la maison idéale ?

Pas évident. Parce qu’il faudrait d’abord être intelligent quand on rêve.

Et, de vous à moi, quand Morphée me tend les bras, j’ai le cerf-volant cerveau lent. Bref ça ne vole pas très haut.

Et surtout, ça n’est pas très cohérent.

Un peu comme quand on s’imagine courir comme un dératé et qu’on fait du surplace.

Mais on s’en fiche car même les ministres font du surplace.
Et pas qu’en rêve…
Je me rappelle notamment d’un qui faisait la promotion de la maison à 100 000 euros.

Et que tout le monde faisait semblant de croire.
C’est si touchant, les rêves ! 😉

 

Allez, comme c’est Pâques, aujourd’hui on fait relâche.

On se lâche et on se relâche.

On fait dans le primesautier, le léger, la pensée digressive et irrationnelle.

L’imaginaire. 🙂

Faut dire… entre la conception tri dimensionnelle, les visites virtuelles, l’immersion totale et les imprimantes 3D, le lien avec la réalité a tôt fait de se distendre pour laisser vagabonder l’imagination.

Et en plus, c’est Pâques…une histoire de résurrection qui laisse rêveur ! 🙂

Quelle maison à Pâques ?

La maison de Pâques ? En pack, donc en kit.

Et dans un kit, il y a l’emballage et le contenu.

Les matériaux et la notice.

Les outils et le monteur.

La réalité et la part du rêve.

Du genre, « monté en deux heures * » écrit en gros sur le paquet, et en tout petit dessous « * par 3 personnes ayant un QI supérieur à 130, la boîte à outils de Géo Trouvetout et la patience du Dalaï Lama » .

Des conditions rencontrées tous les jours dans la nature.

Comme le mariage du tournevis et de la clé Allen, la mère de tous les vis….

Et quand on adapte tout ça à une maison, ça donne quoi ? 🙂

La maison en kit

crosseBon, ok, c’est vrai qu’avec la nouvelle ministre du logement, la maison, on a d’abord cru qu’elle serait en kilt.

Mais c’était la ministre et pas la maison.

De toute façon, tant qu’à rêver, on préfère rêver de maison.

Parce que « la maison de ses rêves » ça nous parle à tous, alors qu’une ministre qui me fait rêver, ça ne me parle toujours pas.

Et c’est beaucoup mieux comme ça, par respect pour la fonction… 😉

S’agirait pas de fantasmer institutionnellement !
Le contresens parfait….

Le mode d’emploi de la maison subliminale

Dans un kit de rêve, il y a souvent une notice d’enfer.

Et dans les rêves les plus fous d’un accédant à la propriété, la notice idéale pourrait ressembler à ceci :

Sur un sol plat de préférence (sinon la construction ira de mal en Pise, ce qui pourrait vous jouer une mauvaise tour) commencez par installer le tapis de sol gonflable aérodurcissant.
Branchez le compressopulseur de poche sur la valve repérée « ici » pour injecter de l’air ambiant.
Assurez vous que le tapis soit correctement déployé car à une pression de 3 bars, le tapis se fige et durcit.
Votre dallage est maintenant réussi !

Fixez sur le pourtour du dallage les feuilles de carton bio formant murs de façades prédécoupés.
Pour assurer une solidité maximale, passez un petit coup de vernis sur les feuilles (recouvertes de petits cartons remplis d’inscriptions chiffrées de 1 à 99) et cochez tous les chiffres de chaque feuille.
Comme vous êtes maintenant vernis, vous allez faire carton plein ! 😉
Vos murs sont donc solides, surtout si vous croyez au pouvoir magique de loto construction.

Prenez ensuite le temps de dérouler l’isolation de vos murs.
Il s’agit d’une isolation intérieure à base de laine de chanvre.
Il est important que le chanvre reste au sec afin que l’isolation soit efficace vous puissiez le fumer les jours de blues, quand vous vous rendrez compte que le loto n’était pas magique.
On ne peut pas rester verni indéfiniment. 🙂

Il est maintenant temps de s’attaquer à la toiture et de disposer par brassées régulières les brins de chaume.
Il s’agit d’une version révolutionnaire et lyophilisée de chaume qui durcit à la première pluie ; du chaume new wave pour se mettre à l’abri du chaume âge.
Enfin, à l’abri….. le temps du montage !

Pour les cloisons intérieures, nous vous conseillons de procéder en deux temps :

1- à l’aide du crayon fourni dans le kit, tracez au sol l’emprise des cloisons divisoires

2- rêvez ; cela vous laissera le temps de mieux imaginer l’agencement de vos pièces (et en plus les cloisons ne rentraient pas dans le carton du kit, faut pas exagérer)

La porte d’entrée : modèle réversible qui sert aussi de porte de sortie quand on est à l’intérieur.
Il se peut que certaines mauvaises langues sur des forums vous disent que vous n’êtes pas près de vous en sortir, mais gardez confiance.

En effet, grâce à notre fabuleuse imprimante 3D à base de fil de bave d’escargot écolomique, notre porte en papier crépon tendu multifaces est étudiée pour résister à un cycle de 10 ouvertures fermetures (sauf si vous la claquez trop fort la première fois ce qui réduit par 10 ses performances).

Nous vous laissons maintenant le plaisir de découvrir l’intégralité du kit sur notre site internet ergonomico responsive www.nousvendonsdurêveàvousdel’assumer.con

criketa
BRIKETA : une solide maison de briques (et de broc). Ca fait CRO rêver, depuis la fin des âges….

NB : pensez bien sûr aussi à consulter notre catalogue d’options :

  • la moquette en chocolat, spécial Pack pour les gourmands, très agréable à lécher plutôt qu’à fumer
  • les fenêtres rondes en cristal d’arc de cercle
  • la baignoire sabot sans eau pour prendre son pied à sec
  • notre fabuleux Jacuzzi (designer : Emile Zola)
  • le kit électrique hyper ventilé pour profiter à plein du courant d’air
  • et tant d’autres surprises agréables !…

Hé oui…. pour les maisons aussi, le marketing ça fait rêver ! 🙂

 

Allez, bonnes fêtes de Pack à tous, et essayez d’éviter les cloches !
(pas gagné, vu vos lectures actuelles… 😉 )

2 réflexions au sujet de « Une maison de rêve »

  1. Bonjour,
    L’inconscience collective ordonnance une démarche qui s’apparenterait à ce que vous décrivez et donne parfois des sueurs froides lorsque l’on informe les personnes sur les tenants et aboutissants d’un projet de maison.
    L’architecture et le tout fait, ne font pas bon ménage. Il va donc falloir faire du ménage dans les méninges de nos chers futurs investisseurs avant de pouvoir créer la maison de demain.
    Cependant nos amis les « commerciaux » vendent à grand renforts de publicité tronquées du rêve truqué ! Et ils (les abreuvés) rentre dans cette valse qui leur donne le tournis…

    Faisons en sorte de couper cette mauvaise mélodie et que tous ouvrent bien grand leurs yeux, oreilles et pas trop rapidement leurs portes monnaies.

    Affaire à suivre.

  2. @ Pascal : mais le rêve, c’est gratuit ! 🙂
    Et c’est sans doute le seul moyen d’avoir une maison idéale…. parce qu’après, entre ce que l’on n’avait pas prévu, pas bien vu, pas imaginé ou pas pu se payer la liste des causes d’insatisfaction relative peut être longue.
    Ce qui ne veut pas dire que sa maison ou son appartement ne puisse pas être au quotidien un lieu apprécié. Mais la perfection….
    Et d’accord sur le fait qu’il vaut mieux éviter les marchands de bonheur à bon compte, mais les repérer n’est pas toujours facile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *