Un logement neuf… livré à domicile ?

Conseils immobiliers 4 commentaires

tricératops maisonAlors là, c’est sûr ! Livraison à domicile garantie ; parce que livrer un logement neuf à l’extérieur, c’est bien plus dur que quand on joue à la maison, non ?

Il y aura bien quelques esprits chagrins pour demander « et si c’est un appartement, c’est pareil ? ». Et la réponse sera « évidemment, bande d’aliens, vos ne croyez quand même pas qu’on va se taper deux articles différents juste pour la livraison !!! ».

Parce que, entre nous, la livraison, c’est pas si terrible et il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat. Ni un tricératops d’ailleurs…

Combien de fois ai-je vu arriver – pour ce fameux rendez-vous de livraison – des gens au comportement si éloigné de leur humeur habituelle.

Sans doute à cause de la tension qui les habitait à cet instant et de la peur de l’inconnu (pas moi, hein, je parle de l’évènement, avec un grand L comme Livraison) ?

Des moutons devenus chiens enragés, des citoyens ordinaires se prenant pour la police scientifique ou des quidams jouant des castagnettes avec leurs genoux ? Bien sûr que j’en ai vus !

Et des gens sympas et décontractés ? Aussi ! Et heureusement ! 🙂

Une livraison, sinon rien !

Autant commencer par ça. Respirez un bon coup et décontractez vous. Car une livraison, c’est finalement le point d’orgue de votre parcours d’achat et ça doit être un bon moment. On va démythifier tout ça et revenir à des choses pleines de bon sens pour rassurer tout le monde.

La livraison :

  • émotionnellement, c’est le grand moment de l’aboutissement du projet
  • juridiquement et pratiquement, c’est le début de la phase de jouissance avec le transfert de la garde du bien, du promoteur au propriétaire, avec cette fameuse « remise des clés »
  • financièrement, c’est le moment où on solde le prix et où on consolide son crédit en passant de la phase de préfinancement à celle de l’amortissement (la banque commence à vous faire payer des mensualités complètes avec le début du remboursement du capital, en sus des intérêts)
  • au niveau des garanties légales, c’est le point de départ de certaines garanties dues par le promoteur (d’autres démarrent au moment de la réception des travaux entre le promoteur et les entreprises)
  • techniquement, c’est le début des années bricolage avec les encouragements de votre partenaire 😉

 Comment ça se passe, une livraison ?

Les pratiques des différents promoteurs peuvent varier, mais on retrouve des constantes :

  1. on dit bonjour 🙂  et on remercie le client
  2. on lui fait faire une visite rapide du logement en lui expliquant comment les choses vont se passer
  3. on fait ensuite une visite approfondie en notant les défauts éventuels (appelés « réserves ») ou les non conformités avec les prévisions du contrat (dans le cas d’un achat en VEFA par exemple)
  4. on signe les papiers, c’est à dire en général le procès-verbal de livraison et l’état des lieux (celui où on note les réserves) qui l’accompagne
  5. on termine par un échange de bons procédés ; la remise des clés et des accessoires (télécommandes, livret d’entretien ou autre) contre le paiement du solde du prix
  6. et c’est tout ! Tout le monde se dit au revoir.
livraison d'un logement
La livraison : pour que tout se passe comme sur des roulettes, il faut soigner le service !

Dans ce parcours, la phase la plus critique est celle de la visite approfondie et de l’inscription des réserves sur l’état des lieux.

D’un côté, l’acquéreur fait souvent l’un des plus gros achats de sa vie et attend une prestation parfaite (ce qui est impossible). De l’autre côté, l’architecte et le promoteur tentent de faire comprendre que les métiers du bâtiment ne relèvent pas d’une salle de laboratoire. Les textes de référence et la jurisprudence admettent des tolérances liées à la nature artisanale du travail fourni.

Quel point commun entre un peintre debout sur son escabeau avec son pinceau ou son rouleau de papier peint et la salle d’opérations stérile de fabricants de produits de haute technologie assemblés au micron près ? Aucun !
Sauf parfois dans l’esprit de l’acquéreur habitué au niveau de finition d’un téléphone portable dernière génération… ce qui conduit de temps en temps à un nécessaire échange culturel !

Il y a d’ailleurs d’autres confusions qui favorisent les « échanges d’expérience verbaux », comme celle qui règne parfois chez l’acquéreur entre les notions de réserve et de non-conformité et sur la possibilité de consigner ou pas le solde du prix.

 La durée d’un rendez-vous de livraison

C’est un élément  très variable. De l’ordre d’une demi-heure pour un petit appartement avec peu de réserves, jusqu’à 1 voire, rarement, 2 heures en cas de livraison d’une maison individuelle.

Car en maison individuelle, les surfaces habitables sont plus importantes (le nombre de pièces aussi) et il faut aussi « passer en revue » les façades de la maison et toutes les annexes (jardin, clôture, garage…).

A noter qu’en logement collectif, les façades font partie de l’enveloppe et sont considérées comme parties communes. Et c’est avec le syndic de copropriété que le promoteur procède à la livraison des parties communes. Mais ceci est une autre histoire….

Et avant de se quitter, un petit cadeau avec un PV de Livraison type  ?

 

Bon, comme d’hab : c’est  à vous de poser des questions maintenant !

4 réflexions au sujet de « Un logement neuf… livré à domicile ? »

  1. J’ai vraiment aimé le titre de ton article 🙂 ! Il m’a fait pensé à la fameuse « eau en poudre ». En fait, pour résumer, on pourrait dire que c’est un peu comme l’état des lieux pour une location…

  2. Oui, mais moi l’eau je la préfère humide 🙂 . Sinon, c’est tout à fait ça ; dans l’esprit la livraison c’est comme l’entrée dans les lieux en location et le PV de livraison avec ses annexes c’est un peu beaucoup l’idée de l’état des lieux d’entrée. Mais on ne prévoit rien pour la sortie 😉

  3. Bonjour,

    Je surfe pour trouver un « expert » qui pourrait me faire la livraison de plusieurs appartements que je rénove. A qui dois-je m’adresser svp?

    Merci pour vos réponses.

    Arnaud

  4. Bonjour, si c’est vous qui rénovez (a priori en tant que particulier et pour conserver ces logements en patrimoine ?), vous n’avez pas besoin d’une livraison (qui supposerait que vous ayez des clients face à vous) mais de réceptionner les travaux avec les entreprises. Tous les cabinets d’architecte ou de maitres d’oeuvre indépendants peuvent accomplir ce genre de mission moyennant honoraires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *