Un logement neuf à l’oeil ?

Actualités de l'immobilier 3 commentaires

La fibre optique dans les logementsPlaisanterie gratuite ou effet d’optique ? C’est affreux comme je peux être de mauvaise foi quand un jeu de mots me fait un clin d’oeil. Les pouvoirs publics viennent en effet de finaliser une réglementation nouvelle sur la fibre optique.

La logique de cette nouvelle avancée est l’entrée en vigueur du « droit au très haut débit« .

Logique, quand on y pense, car vu que le débit baisse dans les bars, il faut bien le relancer un peu dans les chaumières !

Ce « droit au très haut débit » rend maintenant obligatoire le raccordement des immeubles neufs et de leurs logements à la fibre optique. Le haut débit du lot, comme aurait pu le chanter Charles Trénet ?

Quels critères pour l’obligation de raccordement à la fibre optique ?

Tout d’abord, écartons l’idée saugrenue d’un débit de poisson, malgré la date du 1er Avril ! Car cette nouvelle obligation s’applique  aux demandes de permis de construire déposées à compter du 1er Avril 2012. Et ce n’est pas une plaisanterie…

Ce qu’il faut en retenir ? Hé bien, que pour les bâtiments d’habitation, les maisons individuelles ne sont pas soumises à l’obligation de raccordement. Ne sont concernés par l’obligation que les bâtiments regroupant « plusieurs logements », pour lesquels chacun des logements doit être relié avec au moins une fibre optique.

Bien sûr, comme – malgré le dicton – le mieux n’est pas toujours l’ennemi du bien, il faudra prévoir non pas une mais quatre fibres dans les immeubles de 12 logements ou plus situés dans les zones à forte densité.

Pourquoi 12 ? Allez savoir, peut-être un vieux reste de civilisation judéo-chrétienne ? Bah, tant qu’on ne nous demande pas de faire passer la fibre par le judas…

Les zones à forte densité ?

C’est l’arrêté du 16 Décembre 2011 qui précise dans une annexe la liste des communes situées en zone à forte densité, classées selon le code INSEE et le nom de la commune.
Le tableau n’est d’ailleurs pas facile à lire, il aurait été trop facile de classer les villes par ordre alphabétique !

C’est que ça se mérite un quadruplement de fibre optique en zone tendue…

Au fait, qui fait quoi là dedans ?

Ben, c’est tout simple, comme d’hab, quoi !
Schématiquement, l’opérateur fibre optique (en gros les FAI comme Orange, SFR, Free etc…) raccorde l’immeuble depuis les réseaux publics jusqu’au pied de la gaine technique en pied d’immeuble (point de raccordement dans un espace dédié).

De là, c’est le promoteur immobilier, ou le maître d’ouvrage de l’immeuble au sens large, qui déploie la fibre optique à travers la gaine technique montante jusque dans le tableau de communication intégré à la gaine technique privative de chaque logement (avec 1 ou 4 fibres selon le cas).

Et de là, la distribution intérieure du logement, toujours réalisée par le promoteur, se fera – selon toute vraisemblance – en cuivre (le cuivre est plus souple que le verre pour suivre les rayons de courbure des cloisons).

Ha, la grosse déception des techno geeks, vous ne pensiez quand même pas avoir de la fibre optique jusqu’aux prises de votre ordinateur, si ?

3 réflexions au sujet de « Un logement neuf à l’oeil ? »

  1. Houla, mais c’est une vraie exigence que celle-là ! Peut-être sera-t-elle possible selon les pratiques des opérateurs ?

  2. Je sais pas, peut-être. Ça fait pas mal de temps qu’on entend parler de la fibre optique, mais peu de particuliers en bénéficient. En même temps, cela ne me semble pas indispensable dans la plupart des cas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *