Quand c’est permis… plus c’est long, plus c’est bon ?

Actualités de l'immobilier, Promoteurs et programmes 1 commentaire

helicropterJ’adore tout ce qui touche au domaine du permis.

Remarquez, ce qui est interdit n’est pas toujours détestable pour autant… 🙂

Mais quand c’est permis, c’est quand même plus reposant.

Alors, quand on nous en propose davantage….

Construire en douceur. Pour le même prix….

Moi, je dis qu’on aurait tort de s’en priver. D’autant que c’est public.

Et qu’un décret comme ça, on ne le boude pas.

 

On ne doit d’ailleurs jamais bouder son plaisir. 🙂

Mais un plaisir qui dure est-il toujours un plaisir ?
(vous me ferez une dissertation de 4 pages là-dessus 😉 )

Le permis de construire est si fragile

La fragilité du permis de construire n’est plus à démontrer.

A moins que vous n’en doutiez encore ? 😉

Il est pourtant souvent difficile d’obtenir un permis alors que le citoyen moyen s’imagine que le permis c’est automatique.
Sans doute parce qu’il confond permis de conduire et permis de construire. Ou la marche avant avec la démarche agraire.
Avec un bon sens paysan bien de chez nous. 🙂

Rien d’illogique, remarquez, avec la sale réputation que se trimbale notre permis de construire à la française. Et à sa légitimité plus que douteuse !
Sale gosse.

Et dire que décrocher le pompon n’est hélas pas synonyme de certitudes… même simples !

Parce qu’entre les recours de tiers qui viennent de plus en plus souvent perturber l’existence ou la fiabilité de cette vénérable autorisation d’urbanisme et les conditions suspensives objectives qui font ressembler un permis de construire à un permis (de conduire) à points, le dénuement guette.

La route est donc bien longue pour passer du désir à l’acte…de construire.

Mais si la route est longue et ressemble parfois à un désert, faut-il en conclure derechef qu’il faut emprunter la voie désert ? 🙂

Comme CRO ? Avec un ailiCROptère ? 😉

 

helicropter
Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens plus léger…..

 

Notons au passage, que ce n’est donc pas Léonard de Vinci qui, le premier, a eu l’idée de l’hélicoptère, mais notre bien aimé trisaïeul CRO, petit père de toutes les patries et de toutes les fratries.

Avant l’invention de la propriété intellectuelle, hélas ! 😉

Pourquoi c’est mieux quand c’est plus long

Qu’il me soit permis de le préciser en tout bien tout honneur, la quantité fait parfois le bonheur. 🙂

Car quand « sortir » une opération immobilière est aussi laborieux et incertain, pouvoir conserver l’autorisation de faire plus longtemps contribue à sécuriser le parcours.

De fait, la durée de validité d’un permis de construire, classiquement de 2 ans, est vraiment courte pour assumer la mise au point fine d’un projet par ailleurs quelquefois chahuté au plan juridique par exemple (cf recours de tiers).
Et un peu de temps pour négocier ou peaufiner le projet n’est pas du luxe.

Sans compter qu’il faut aussi pré-commercialiser, afin de rassurer le banquier et assumer la sexytude de son programme, avant de pouvoir démarrer effectivement les travaux.

Certes, nous avons eu l’année dernière le permis  turbo, dont le compresseur avait fait passer la validité de 2 à 3 ans.

Mais c’était du provisoire, tandis que là, c’est du définitif ! 🙂

Un vrai bon décret, qui octroie 3 ans de durée de vie au permis initial, plus la possibilité de proroger d’1 an par 2 fois (si les règles du PLU n’ont pas changé dans un sens défavorable entretemps).

En clair, un permis dure maintenant de 3 à 5 ans selon le contexte.
Pour un texte qui s’applique à tous les nouveaux permis et à ceux déjà obtenus qui sont en cours de validité.

C’est y pas beau ?

Changement d’ère : du permis qui ronge au permis à rallonge…

A table ! 😉

 

Un délai à consommer sans modération et… sans délai. Ca vous inspire une réflexion ?

 

Une réflexion sur « Quand c’est permis… plus c’est long, plus c’est bon ? »

  1. Merci pour le partage. J’ai lu dans votre article qu’il est possible de prolonger un permis de construire sur un an en deux fois, je pense que c’est une bonne chose ! 🙂 On manque souvent d’argent et de temps pour terminer un chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *