Promoteur immobilier 4.0 : le rêve ?

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Ce n’est pas parce qu’on a un incontestable petit côté préhisto qu’on est franchement rétrograde…

La modernité a de bons côtés qu’il faut savoir regarder en face.

Même quand on n’a pas le bon profil.

Au départ.

Mais à l’arrivée… Aaah, à l’arrivée….

Aller de l’avant pour assurer ses arrières, c’est le secret !

Et promoteur immobilier 4.0, ça a quand même une autre gueule qu’un score de match de foot, non ?

Et 1, et 2, et 4 zéro ! 😉

 

Pauvre CRO !

Dire qu’il a débuté avec un boulier au fond de sa caverne.

Sans électricité.

Ni eau courante.

Et qu’il faisait des trous dans des colliers de nouilles en vertèbres de chacal des montagnes pour rendre la monnaie.

Tradition maintes fois millénariste de boutiquier de l’improbable.

Mais où tout ça l’a-t-il donc mené ?
On va vous le raconter en mode humeur légère.
Tout ne doit donc pas être pris au pied… de la lettre ! 😉

Le long chemin du réel au virtuel

Le rapport à la matière est en train de changer.

Ce n’est pas moi qui le dis, c’est CRO !

Pris en sandwich entre le monde ancien et la planète Marche…

Manquerait plus que les petits hommes verts !

Mais non, pas celui-là, il n’est plus de saison !
La 1 est terminée et ils n’ont pas tourné de suite.

 

Bref, le panorama de l’immobilier neuf subit un bouleversement sans précédent depuis 3 décennies, avec une accélération très sensible depuis 2 ou 3 ans.

Le point de départ ?
Celui d’une logique de filière fortement imprégnée de la culture bâtiment (production lourde, matérialiste, laborieuse) et sans fantaisie.
Du prêt-à-porter de masse, quoi !

L’aire d’arrivée ?
Celle d’une promesse client renouvelée, où le fantasme du sur-mesure lutte pied-à-pied avec les contingences d’un réel nettement moins glamour…

Comme un dialogue intergénérationnel inabouti ? 🙂

Du doigt de pied au digital

Quoi de mieux qu’un dialogue anachronique entre promoteurs, parfois tendancieux certes, pour évoquer sur la pointe des pieds l’évolution des mœurs… de l’immobilier neuf ? 🙂

Promoteur 4.0 : ah, ça fait plaisir de rencontrer un confrère !

CROmoteur tradi : hola, monsieur, restez poli ! Je ne suis point votre frère !

– Discuter métier, comparer nos méthodes, apprécier l’évolution à travers les âges…

– Le premier qui me dit que je suis vieux reçoit un coup de massue !

– Mais non, mais non, vous êtes le modèle originel, avant le 2.0 !

Ouais, moi, un poing c’est tout, mais ça fait toute la différence…

– Ah, ce rustique campagnard old school, tendance vintage new wave, j’adore !

Heu, on pourrait parler français, pour s’entendre ?

– Je me demandais, vous faites comment pour fabriquer l’habitat de vos CROpriétaires accédants ?

Pas compliqué : je trouve une belle paroi rocheuse calcaire, je tape, je creuse, je découpe, je fais une magnifique cavité bien polie, aussi lisse qu’un silex du Dimanche. J’ajoute une échelle en bambou avec barreaux tous les 2 pieds pour grimper plus vite, et le tour est joué ! 🙂

– Non, c’est aussi simple ?
Et le respect de la réglementation ? Et la commercialisation ?

La réglementation ? Mais on n’a pas encore inventé l’écriture ni les fonctionnaires !

– Mais pour vendre quand même, vous faites comment pour trouver des contacts et organiser vos rendez-vous avec les prospects ?

Les prosse quoi ?
Chez nous, pour vendre, c’est super simple.
Quand vous avez un Tyrannosaurus Rex aux trousses, vous sprintez, vous grimpez à l’échelle, vous la remontez, et hop, c’est fait.
Ca s’appelle un achat par impulsion verticale. 🙂
Pas de période d’essai si y a pas décès.

– Mince alors, c’est d’une efficacité redoutable !

Hé oui, mon jeune, pas de chichi, que du concret, du rude, du solide, du pérenne…

– Et pour la personnalisation de l’habitat ?

Pfff, 2 ou 3 peaux d’ours, quelques peintures ou dessins indigènes, des morceaux de bois et quelques os de haut de gamme.

– Et pour l’énergie ?

Ben, on a appris à faire du feu depuis 1000 ou 2000 ans, alors on fournit un silex de bienvenue et 3 brindilles sèches pour le premier BBQ, et ça le fait !

– BBQ, ça alors, comme chez nous, un barbecue de bienvenue !

Mais non, barbe et cul, ça veut rien dire, nous c’est Barbaque, Baston et Quiche !
On a le sens de la fête ! 🙂
Et sinon, vous faites comment par chez vous ?

– Oh, c’est très simple…. On fait du 4.0

??????

– Pour commencer, on cherche un terrain en comparant le PLU, le cadastre, l’état du bâti, les prix de vente grâce à une application informatique dédiée.
Après on travaille avec un architecte en 3D + BIM pour une conception irréprochable.
On construit ensuite avec des imprimantes 3D en matériaux polymères multifonctions : la structure, les ouvertures, la toiture.
Bien sûr, le client a d’abord fait sa découverte sur Internet au moyen d’une immersion totale par déambulation virtuelle à travers le programme immobilier ! Chaque recoin, escalier, ascenseur, couloir. Chaque pièce est modélisée. Et tous les appartements sont visitables ; les revêtements de sols et de murs sont personnalisables ; les équipements de base peuvent être remplacés par des options prédéfinies en dimensions, coloris et prix.
Un vrai configurateur de projet personnel !

Hé bé ! Mais le client vous le repérez comment ? Y a pas de Tyrannosaurus chez vous !

– Ha, mais c’est toujours la magie d’Internet !
Les portails, les agrégateurs de flux, les publicités online, les mini-sites, le référencement, les réseaux sociaux et la création de communautés, la stratégie multi et cross-canal…

Ca, c’est sûr, s’il y a un canal à faire traverser à sa tribu …. faut des passerelles. 🙂
En bambou ?

– Mais oui, avec ça, on tient le bon bout, tout juste !
On appelle ça la magie de la transformation digitale.

Digitale comme doigt ?

– Mais oui, comme digit en anglais, les outils numériques et l’informatique à la portée de tous à coups de bits !

Houla, mais c’est que vous m’interpellez, là, c’est comme ça que vous transformez l’expérience clients, à coups de bits ? 🙁
J’avais un ancêtre comme vous, assez peu fréquentable à dire vrai.
Il s’appelait RocCRO, je crois.
RocCRO Siffrédi, si je me rappelle bien, mais son souvenir est resté dans l’ombre…
Il avait tenté un pari un peu osé.

l'ombre de RocCRO
Allo pari, ici l’ombre…

Ha non, ça y est, je me rappelle, lui c’est à coups de massue qu’il transformait les contacts !

ROcCRO Sifrédi
C’est quand même agréable d’être apprécié à sa juste valeur…. 😉

 

Faut quand même savoir garder une relation personnelle solide avec le prospect, hein ?

– C’est sûr, mais le progrès c’est bien aussi : réenchanter le client, innover pour faciliter son parcours depuis la découverte jusqu’à la signature !

Pour la signature, un petit coup de burin dans du granit, y a que ça de vrai !

– Ha mais non, on est passés à la signature électronique, c’est plus technique, plus hygiénique, une expérience unique, à vitesse supersonique, c’est comme ça qu’on communique !

Vous trouvez pas que ça fait beaucoup de mots en nique ? 🙂

– Mais oui, c’est exprès : la maîtrise marketing subliminale des éléments de langage, avec la terminaison en nique… c’est pour créer du désir !

Alors là, c’est trop fort, je retourne dans ma caverne et je mets ma tunique pour expliquer tout ça à ma femme !chroniqueur sportif à la masse
– Mais, avant de partir, pourquoi 4.0 ?

4 comme les 4 points cardinaux. C’est plus pratique pour se repérer dans le nouveau monde !

– Et zéro?

Parce que les (z)héros, c’est indispensable pour croire à pareille histoire ; petite astuce de story telling ! 😉

 

Non mais, c’est super dur de rester à la page.
Mais c’est le sens de l’histoire.

Vous ne trouvez pas ? 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *