Mise en scène pour mise en vente

Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Ah, la scène… Fabuleuse estrade pour camelots.

Il faut y soigner son entrée et donc travailler son texte en coulisses, pour ne pas trahir sa pensée ou rater ses effets.

De manche ? Heu, non. Au tarif où sont les logements neufs, faire la manche ne suffirait pas !

Ce qui implique, quand on est promoteur et qu’on doit mettre en vente un nouveau programme immobilier, un minimum de mise en scène et de documents à préparer avant de donner le top des parts.

La part du hasard (à minimiser), la part de marché (à maximiser), la part en thèse…. 🙂

C’est que, sans aller jusqu’à invoquer Rembrandt ou Molière, une certaine approche visuelle et littéraire est de rigueur.

Avant de refermer la parenthèse et de passer au suivant ?

Rideau ? 😉

Lire la suite …

Les chiens aboient et la Caravelle passe ?

Actualités de l'immobilier, Promoteurs et programmes 2 commentaires

Masculin : bon vent.

Féminin : bonne vente ?

Les femmes seraient-elles donc si matérialistes ? 😉 Ou juste plus lucides ? 🙂
Car naviguer à vue, c’est plus simple quand les ventes sont favorables.

Les chiffres des ventes de logements neufs pour 2018 sont donc sortis de leur boîte.

A claques. Sans mériter trop d’applaudissements, quoi.

Pour conforter le reflet d’une époque où l’absence de vision ouverte et lucide et d’enjeux à long terme retentit forcément sur l’écosystème logement.

La réalité dépasserait-elle la friction ? 😉

Lire la suite …

Entendez vous le cri du serf au fond du logement ?

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Certains entendent parfois bramer le cerf au fond du bois. En forêt.

D’autres se font escroquer comme au fond d’un bois. Dans la jungle.

Mais le cri du serf au fond du logement, hein, qui l’a entendu ? Qui ?

Qui a pu capter l’intensité dramatique et sonore de la détresse des promoteurs ? 🙂

Pauvres créatures soumises à l’arbitraire et aux seigneurs de leur écosystème féodal… 🙁

Victimes du système « mais trique » où les mètres se transforment en maîtres rugueux desquels il est difficile d’échapper à l’appel.

Alors, je vous le demande un peu, dans ces conditions, que fait l’appeau lisse ? 😉

Lire la suite …

Un grand débat pour tous ou des bas de soi(e) ?

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur 2 commentaires

Débat ou des bas ?

Du haut vers le bas, ou du débat vers le haut ?

Un grand débat, du genre débat large ou déballage ?

Une remise en cause de l’existant ou une causerie existentielle ?

Bref, on cause ou on remet en cause ?

Et pendant ce temps, côté logement, étrangement absent du cœur des émois initiaux, les acteurs se positionnent.

Peu à peu et sans grande ambition

Mais on peut en débattre… En prenant la plume ? 😉

Lire la suite …

Quand l’air de la campagne nuit à la ville….

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Ville et campagne. C’est jour et nuit !

Mais quand c’est la campagne qui nuit, la ville ne voit plus le jour….

Hé oui, en ville, l’air est pollué, ça tout le monde croit le savoir. 🙂

Mais l’air (de rien) de la campagne est tout aussi nocif.

Pour le logement. Pour la ville. Pour la démocratie locale.

Sans avoir l’air d’y toucher, la monarchie a de beaux restes, et il est bien des royaumes qui n’en portent pourtant pas le nom…

Enfin, le non, plutôt !!! 😉

Lire la suite …

Ca va-t-y ou savate y pas pour le logement neuf ?

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur Laisser un commentaire

Tu m’en diras tant ! Il paraît que 2018 n’a pas été un grand cru pour le logement neuf.

Mais il aurait fallu être fou pour le croire !

Déjà que même un cerveau de cro-magnon était capable de l’anticiper… 🙂

Mais le fond de l’histoire n’est pas de savoir ou de croire.

Il faut mettre en perspective. Et relativiser une bonne ou une mauvaise année.

On compare à quoi quand on dit que ce n’était pas terrible ? Et on s’adresse à qui ?

Et on en tire quelles conclusions pour les acteurs de terrain ?

Lire la suite …

Le coefficient d’énergie : primaire ou primitif ?

Billets d'humeur Laisser un commentaire

Il y a des nombres magiques.

Comme le nombre d’or, 1.618 et des clopinettes, ou Pi : 3.14 et des broutilles.

Mais il y a bien pis que Pi : 2.58 !!! Vous connaissez ?

Ah ah… je sens bien la perplexité qui plisse votre front.

Encore une blague préhisto, de mâle en Pi ? Même pas, celle là est pire ! 😉

Parce qu’on ne peut pas y échapper ! Même à l’avenir ?
A l’histoire du coefficient d’énergie primaire…

Lire la suite …

Des grilles ouvertes ou fermées pour les prix du neuf ?

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Le logement neuf est prisonnier.

De ses pratiques. De son vocabulaire. De son environnement.

Bref, il est enfermé derrière des grilles.

Et c’est notamment vrai pour les grilles de prix de vente des programmes immobiliers.

Le neuf se veut pourtant libre. Alors qu’il est souvent conventionnel voire conventionné.

Zut, alors, il ne serait pas un peu schizophrène ? Ou en liberté surveillée ? 🙂

Lire la suite …

Comment freiner la construction neuve et faire grimper les prix ?

Billets d'humeur Laisser un commentaire

Ben, dites donc…

Il paraîtrait que les volumes de logements neufs s’orienteraient à la baisse.

Et les prix de vente à la hausse.

Mince, c’est vraiment pas de chance ! 😉

Enfin, ça, c’est pour ceux qui croient au hasard, celui qui fait parfois bien les choses.

Mais ce serait bien le seul. En revanche, une somme de règles du jeu bien stupides et cadenassées peut sans doute avoir l’effet inverse sur la construction neuve. 🙁

Celui de ne laisser aucune chance au hasard. Et à l’intérêt de la cause du logement abordable.

Dont les rives paraissent si lointaines. Et inabordables ? 😉

Lire la suite …

Quand c’est PLUS, c’est mieux ?

Billets d'humeur, Financement immobilier Laisser un commentaire

Le logement social, c’est vraiment spécial.

Tous ceux qui ne sont pas tombés dedans quand ils étaient petits ont un peu de mal avec tout ça : PLUS, PLA-I, PLS, PSLA etc…

Entre cette histoire de programmation annuelle, les servitudes de mixité sociale, les différentes catégories de logements, les plafonds de ressources, les plafonds de loyer… on en finirait presque par oublier l’âge du capitaine !

Ou la couleur du cheval blanc d’Henri IV…

Bref, c’est tellement complexe que même Œdipe n’y aurait pas retrouvé ses petits.

Ou sa maman ? 😉

Lire la suite …