Mission impôt cible : à coeur vaillant !

Billets d'humeur Laisser un commentaire

L'immobilier cible de l'impôtIl semblerait que les temps à venir soient plus exigeants. Il faut bien faire rentrer les taxes, et l’immobilier devra apporter sa modeste mais très concrète contribution.

Quand les automobilistes se font flasher pour renflouer les caisses de l’état, pas moyen que les immeubles passent sous le radar !

Surtout s’ils font plusieurs étages… c’est pas discret !

Allez, aujourd’hui mon cerveau fait relâche. Vous êtes prévenus, vous êtes en présence d’un article de la catégorie billets d’humeur… Prenez tout au troisième degré, et encore !

 

Pour en revenir à « Mission impôt cible »…
C’est bien connu ; au box office des séries à succès on retrouve des valeurs sûres.

Pas d’hésitation, par exemple, pour identifier le film culte des agents du ministère des impôts : Mission impôt cible !

Leurs BD préférées ? Encore plus facile ! Les super-héros de la collecte de taxes : Le surfeur d’argent et Super Manne !

Votre mission, si vous l’acceptez…

A force d’entendre parler d’augmentation des impôts en ce moment, j’ai tendance à devenir hyper sensible de la blague foireuse ou de l’association d’idées approximative. Tant qu’à faire, autant en profiter (aïe, y a pas d’impôt sur le verbe ?) s’en servir pour se détendre.

Donc, votre mission, si vous l’acceptez, sera de dire au moins autant de bêtises que moi dans vos commentaires. C’est parti, je donne l’exemple !

Par exemple, ce qui est triste dans la vie des affaires, c’est l’aspect si conventionnel des échanges verbaux et le peu de créativité apporté à la représentation des symboles.
Imaginez qu’au lieu d’utiliser la lettre C ou K, on puisse représenter le Capital par la lettre Q, on pourrait au moins plaisanter sur les méthodes à employer afin que les taxes sur le capital ne coûtent pas l’impôt du Q. Ce qui ne coûterait pas plus cher. Mais personne n’utilise hélas cette symbolique, pourtant très parlante.

Comment réduire l’assiette de son impôt ?

Mon problème, c’est que mon stock de BD perso est très ancien. Pas de Surfeur d’Argent ni de Super Manne chez moi, juste un vieux fond d’images de CRO qui traînent dans ma mémoire reptilienne.

Bah, l’avantage avec les vieilles images (merci Plumette !) c’est que depuis des dizaines de millénaires elles ne se démodent pas.
Par exemple, pour réduire l’assiette de son impôt, vous prenez une table, vous ne mettez rien dessus (ça réduit l’assiette quand il n’y en a pas), rien dessous (les dessous de table, c’est ce qu’il y a de pire !), et vous faites contrôler par un fonctionnaire assermenté de l’ère préhistorique.

Dessous de table préhistorique
Agent du fisc dans l’exercice de ses fonctions : la traque des dessous de table à l’époque des mammouths

Normalement, vous ne paierez que la CSG.  🙂

 

Mais il y a encore plus triste, vous savez quoi ? Impôt Cible n’est pas français !

Mais on s’en fiche parce qu’on est disciplinés.
Le doigt sur la couture du pantalon..

Garde à vous…. Fisc !

 

Hop, vous n’avez rien oublié là, avant de partir ? Oui, oui, il faut dire au revoir. Mais ce n’est pas tout… vous avez laissé votre commentaire ?

Et qu’est ce qu’on dit ? Bercy beaucoup !

De rien, c’est de bon coeur ! Et une bonne semaine à tous les inconscients qui ont lu l’intégralité du billet  !
(ben oui, billet, j’allais pas dire article vu le sujet ! Je vous ferai l’article plus tard, mais pour une fois qu’un billet est gratuit…)

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *