Lyon, immobilier neuf et quenelle ???

Actualités de l'immobilier Laisser un commentaire

cronelleNon, mais c’est dingue cette histoire de quenelle !

On la met à toutes les sauces, la pauvre. Moi, je suis pour sa réhabilitation (immobilière).

Mais attention, hein, je vous parle de la vraie quenelle lyonnaise. Bon, un peu à la sauce logement, mais on n’est pas à ça près, hein ?

Et vous n’allez pas me chercher quenelle pour si peu, pas vrai ?

Remarquez bien, si vous me cherchez (faites attention, je ne suis pas très difficile à trouver 😉 ) je me défendrai comme un Lyon !

Parce que, comme une quenelle, ce serait un peu trop moelleux… 🙂

 

Comment ne pas pousser le bouchon trop loin ? Difficile, parce que les bouchons lyonnais, c’est bien connu (et apprécié, sauf en voiture 🙁 ).

Et lancer le bouchon, dans la capitale des Gaules… ça paraît très naturel aussi.
Pas étonnant que l’immobilier neuf ait la pêche à Lyon ! 😉

Franchement, ça vous intéresse la quenelle ?

A vrai dire, moins que sa cousine l’andouille… beaucoup plus répandue dans les rues et que l’on peut tous apprécier au quotidien. Mais vous me connaissez, défendre la veuve et l’orphelin, les opprimés… 😉

Du coup, il fallait que je parle de la quenelle. Et de Lyon, surtout de Lyon.

Parce qu’une quenelle, en immobilier, je ne sais pas moi, mais quand on est habitué à bâtir en dur, la quenelle ça manque un peu de densité (et pas uniquement urbaine, la densité).

Malgré les slogans opportuns de la Maison Malartre (spécialiste lyonnais de la quenelle) dans sa splendide contre-attaque médiatique : « des quenelles dont on peut être fier » ou aussi « des quenelles sans arrière goût » !

Remplacez quenelles par « logements » ou « immobilier neuf » et non seulement il n’y a plus d’arrière goût, mais c’est franchement de bon goût ! 🙂

Un peu comme les quenelles maison, quoi. Celles de Lyon, et uniquement celles là.

Et l’immobilier d’habitation à Lyon, ça vous dit ?

Là, ça devrait vous parler davantage. Parce que côté logements neufs, Lyon est une des places fortes de l’immobilier en France.

Même si 2013 a été un peu moins généreuse que sa devancière, plus de 4 700 logements neufs ont été vendus sur l’aire urbaine lyonnaise, et les acteurs actifs sur le marché sont nombreux.

Il faut dire que la ville ne renonce pas à structurer son développement, avec le prolongement du métro visant à désenclaver la banlieue sud, ou encore une politique de densification urbaine sur l’axe du tramway en particulier.

Mieux, elle prévoit de mettre en place en 2014 une nouvelle aide à l’accession à la propriété. Celle-ci serait adressée aux primo-accédants actuellement locataires de logements sociaux et prendrait la forme d’une prime de 2 000 €, à la double condition qu’ils respectent des plafonds de ressources et achètent un bien immobilier dans Lyon intra-muros. Avis aux amateurs !

Parmi ces fameux quartiers emblématiques du développement récent, Confluence propose de nombreux logements neufs à Lyon, à même d’intéresser les investisseurs ou les accédants à la propriété férus d’architecture contemporaine ou en recherche de produits atypiques avec grandes terrasses par exemple.

Autre particularité, les étudiants qui ont droit de cité dans une ville où ils représentent plus de 20 % de la population.

Bref, Lyon a foi en son avenir immobilier, ce qui n’est que normal vu que LEVEQUE veille sur lui ! (nb : Louis LEVEQUE est l’adjoint au maire chargé de l’habitat et de la politique de la ville 😉 )

A quelle sauce se fait croquer l’acquéreur d’un logement ?

Côté prix, on trouve de tout dans le neuf.
Les notaires lyonnais nous donnent une partie de la réponse.
Avec des prix moyens du neuf supérieurs à 4 000 euros, Lyon fait partie des villes de Province les plus chères (hors Ile de France et côte d’Azur) ce qui est logique eu égard à son statut de métropole de Rhône-Alpes.

Pour trouver plus cher, c’est facile, il suffit d’aller en plein centre ou à Confluence. 🙂
Pour trouver moins cher, c’est pas difficile, il suffit de s’éloigner un peu  🙂 .

Côté démographie ou économie, l’INSEE est sympa et met à disposition toutes les données utiles au candidat à l’achat un peu angoissé. Pour se rassurer bien sûr… 🙂

Et s’il y a encore besoin de trouver des arguments en faveur de Lyon, un peu de lecture de circonstance sur Lyon  devrait suffire pour se détendre un peu les nerfs.

Parce qu’il faut dire que la perspective de se faire bouffer tout cru… ou même en sauce, hein ? Tout le monde n’a pas une âme de quenelle !
(après, il faut bien convenir que le physique joue aussi un peu sur le statut de victime ou de prédateur… 😉 )

La quenelle de Lyon à l'époque préhistorique
Lyon des montagnes préhisto en train d’inventer la CROnelle… un grand moment !

Tout ça pour dire que ceux qui se prennent pour une spécialité culinaire feraient mieux de reprendre du poil de la bête ! 😉
Et d’investir dans l’immobilier neuf pour fêter ça !


Ah, ça fait du bien de conjuguer immobilier et tradition. Amis Lyonnais ou d’ailleurs, vous pensez quoi de la ville ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *