Logement : une autre ministre verte…

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur Laisser un commentaire

crosseC’est beau comme un paquet cadeau.

Un nouveau ministre du logement tout neuf, c’est sympa.

Et en plus, on a toujours la surprise quand on défait le ruban.

Compétent ou pas ? Homme ou Femme ?

Porteur d’espoirs ou de nuages noirs ?

Avec une vision à court terme ou une préférence télévision ?

Cette manie de remanier aussi, c’est pas raisonnable ! 😉

 

Car, mine de rien, les professionnels risquent gros avec le choix de leur ministre.

Vu que l’heureux maniement ministériel n’est pas toujours d’un maniement heureux !

Comme la réforme de l’orthographe. Mais pas forcément cette fois-ci ?

Vu que le poste n’est pas mal femmé… 😉
(ah, ce n’est pas comme ça qu’on l’écrit ?)

Le ministère du logement se conjugue au féminin

C’est hyper glamour le logement. Depuis 3 générations.

Rappelez vous des premiers castings de Cécilou… sitôt nommée « Sinistre du Logement ».

Son apprentissage douloureux des maths, son premier costume de sauveuse, sa machine à faire du vent créer l’illusion du mouvement, sa rencontre dans la canopée (non, pas dans le canapé, esprits mesquins ! 😉 ) avec CROarzan !

Tant de moments d’émotion…. libérée au moment de son départ ! 🙂

cronderwoman-supercherie

cro prof

CROarzan

hamster dame

Puis Sylvia… Ah, Sylvia, quel repos après cette marche à ALUR forcée !

Sylvia, notre oasis, la « Mini Misstre » du logement, bonne camarade de cour de récré de Manu (alias Manu militari), la Mary CROppins des promoteurs, capable de toucher une cible fiscale au jugé et d’endosser fort avantageusement le costume de la Mère CROel…..

croppins

valls&pinel

cropinel

cropinoel

Et maintenant ? Que nous propose-t-on ? Toujours glamour ?

crollandMais oui ! Le logement est écolonisé par les femmes !

(faut dire : être nommée par un géant vert, ça aurait du nous mettre la puce à l’oreille 🙂 )

Car à Sylvia (Krystel) succède Emmanuelle (raaaa !!!), de quoi donner des vocations fébriles à des générations entières de promoteurs mâles cinéphiles…. 😉

Mais non, c’est du cinéma, et ce n’est donc pas l’Emmanuelle que vous croyez !

C’est même bougrement mieux !!!
Nous, on a droit à Emmanuelle des COSSE, digne descendante du clan des CROquignolets, authentique risque tout du logement de fin de quinquennat.

Une adepte enthousiaste et déjantée du Kilt ou Double !
(avec un tel crédo, on l’aurait plutôt attendue chez Juppé d’ailleurs ! 😉 )

Ministre du logement
La politique du logement en KI(L)T ? Mais on s’en fout, elles est déjà en pièces détachées !

Et si, malgré un tel enthousiasme, ce n’est pas le pied, tant pis !
On tient au moins déjà les orteils ! 😉 Et on connaît la musique.

C’est du nougat, quoi…..

Qu’espérer de la nouvelle égérie de la surface habitable ?

Avec une égérie écossaise, la réponse n’est pas cousue de fil blanc.
Même en fil des Cosse.

Non pas qu’elle ait forcément une mauvaise bobine, mais comme on ne connaît pas le programme…

Non, le vrai souci avec Emmanuelle, c’est qu’elle est à la fois très tonique et écolo. Ce qui peut poser problème…

Car avec autant d’allant vert, comment tout faire à l’endroit ? 😉

Or, c’est précisément ce qui va lui être demandé : ne pas se fourvoyer dans les errances dogmatico-idéologiques à la Cécile et réussir le rush de la fin de mandat sans fausse note (de cornemuse 🙂 ).

croombreMais avec quelle feuille de route ?

Deux hypothèses de base.

En faire en réalité le moins possible avec un profil très bas tout en jouant plein pot de la com ? (le fameux théâtre des ombres avec une distorsion importante entre le faire et le dire).

Ou bien, au contraire, tenter le tout pour le tout en rebattant les cartes au risque de renverser la table ?
(je crains fort que la première hypothèse ne soit hélas privilégiée).

Notons un point – théoriquement – favorable au passage : contrairement à ses devancières, Emmanuelle Cosse a déjà mis les mains dans le cambouis du logement, qu’elle avait en charge en tant que vice-présidente de la région Ile-de-France.

Le seul point à vérifier, c’est qu’elle ne confonde pas éco logie et éco logis, et éco avec (petites) éco nomies.

De toute façon, il nous reste encore 15 mois pour lui trouver un petit nom CRO mignon et commettre des commentaires sur son action accompagnés de dessins d’époque .
Pour compléter notre Galerie des Grâces ! 😉

Come on Emma ! Le petit peuple de l’immo compte sur toi !

 

Voilà : une 3 ème ministre du logement dans les starting-blocks. Ca vous inspire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *