L’important, c’est de prendre un bon départ

Billets d'humeur Laisser un commentaire

crosfarfelusC’est ça qui est bien avec 2014.

C’est qu’on peut enterrer 2013 sans grands regrets. Peu de monde en dira du bien et le choeur des pleureuses devrait être inexistant.

Exit l’an vieux et vive l’an neuf !

Il ne nous reste plus qu’à sortir l’ardoise magique pour effacer les derniers souvenirs et à se préparer au mieux pour prendre un bon départ.

Et placer quelques espoirs dans le nouveau millésime.

A vos marques…. Prêts ? Restez !!!!!

 

Ben oui, restez ! Faut bien que je vous explique.

Sinon, je sers à quoi moi ici ? 🙂

Voilà. L’année dernière, à la même heure, je pensais que nous verrions en 2013 l’émergence de nouvelles valeurs et comportements dans un marché aux volumes en contraction.

Pour les volumes tendance peau de chagrin, tout le monde a été servi, dans le neuf (que je connais bien) comme dans l’ancien. Le retour de la ceinture de chasteté en version économique. L’abstinence en vertu cardinale.

Pour la modification des comportements, j’ai sans doute été un peu optimiste quant à la lucidité des opérateurs sur le changement durable du contexte.
Et donc sur la nécessité de revenir au plus près des besoins des clients / citoyens dans une logique de plus grande frugalité et de respect des humains et des fondamentaux.

Pour l’essentiel, 2013 a ainsi été dans l’immobilier comme ailleurs une année de soubresauts, voire de convulsions, symptomatique d’une phase de transition non encore assumée par toutes les sphères économiques ou sociales.

D’accord, les réticences à l’évolution ou à la révolution des schémas préexistants sont nombreuses.
Il est tellement plus confortable – et si faussement rassurant – de vouloir rester sur des territoires connus et reproduire des comportements immémoriaux (on en connaît un rayon chez CRO).
Aussi bien chez les politiques que dans l’administration ou chez les professionnels. Lâcher la proie pour l’ombre ! Mais on finira par y arriver…

Et d’ailleurs, le pire n’est jamais certain. Si on y réfléchit bien…

  • Prenez l’exemple de la GURL ou de la GUL, comme vous préférez. Finalement, on aurait pu avoir pire ! On a échappé de peu à la GOGOL  😉 (Garantie Obligatoire pour les Gens Obligés de se Loger). A la place, on a la GOGOL bis (il suffit de remplacer Obligatoire par Optionnelle). Je ne sais pas pourquoi, mais je ne pense pas que ce nom là soit retenu.

Mais peu importe, finalement, moi, ça me rassure. Dans un monde où tout va si vite, des valeurs fixes de cet acabit, ça vous donne de sacrés points de repère ! 🙂

  • Prenez la TVA à 20%. C’est une bonne nouvelle ! Elle ne coûtera en bout de compte pas beaucoup plus cher et elle sera enfin bien plus simple à calculer de tête. Un vrai choc de simplification arithmétique !
  • Prenez la galette des rois : même avec la fin des haricots, personne ne pourra nous empêcher de trouver la fève !

Bref, rien n’est grave quand on a les bonnes clés et qu’on prend de bonnes résolutions. Et quelle est la meilleure piste en ce début d’année ?

Finalement, la révélation nous est donnée dans un grand classique, la fable de La Fontaine « Le lièvre et la tortue ».
« Rien ne sert de courir, il faut partir à point » nous dit le maître.

C’est ça le secret : réussir le départ.
Un peu comme les sprinters jamaïcains (sauf que eux, ils soignent aussi l’arrivée, mais on sera mesquin une autre fois 😉 ).

crosfarfelusDonc, nous y voilà !

Nous sommes tous sur la ligne de départ de 2014, avec l’enthousiasme des éternels débutants.

Levez la tête, inspirez profondément, repérez l’horizon, aiguisez vos esprits et bandez vos muscles !

Et prenez exemple sur nos figurants : souriez, on vous regarde !  🙂

 

Bonne nouvelle année à tous ! Prenez de bonnes résolutions et faites un voeu pour 2014 !
Et surtout : prenez un bon départ !!!
(nb : les plus attentifs sauront reconnaître deux personnages publics 😉 parmi les 5 athlètes aux ordres du starter…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *