Les proverbes de l’immobilier : liberté, égalité, maternité !

Billets d'humeur Laisser un commentaire

Nous y voilà. C’est la fête nationale. Le 14 Juillet.

La nation unie, légère, joyeuse et festive.

Liberté, égalité… maternité ?

Ben oui, maternité c’est plus fécond que fraternité.

Et, vu ce qu’on a prévu de raconter aujourd’hui, fécond… c’est vraiment adapté. 🙂

En plus, jumelé à liberté, ça donne envie d’innover, voire de transgresser le sens commun des choses.

Ou l’acception faussement partagée de certains dictons ou idées reçues de l’immobilier. A qui on va faire leur fête ? 😉

 

Combien de fois, en lisant certaines maximes pompeuses ou sentencieuses, vous êtes vous demandé(e) ?

« Mais qu’est ce qu’il veut dire ce proverbe ?  »

Heureusement, nos petits orteils sont utiles dans l’art du contrepied sémantique !

Et nous allons vous aider à progresser ; c’est quand même la fête nationale, hein ? 🙂

Dictons à la fois populaires et immobiliers ?

C’est dingue le nombre de bêtises qu’on peut lire.

Ca me hérisse fréquemment le poil. Enfin, le duvet crânien…

Heureusement que certains font attention à ce qu’ils écrivent ! 🙂

Bon, pas tous et pas tout le temps. Tant mieux, sinon ce serait moins drôle…

Mais franchement, de vous à moi, il y a des dictons ou proverbes qu’on a du mal à assimiler du premier coup et qu’on risque dès lors d’interpréter de travers.

Ou de revisiter involontairement ? 😉

Je suis sûr que vous en connaissez aussi !

Prenez par exemple le cas d’un acquéreur de logement en VEFA :

« Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » .

Tu parles ! Qu’importe le flacon pourvu qu’on soit livré ! Ca oui ! 🙂

Là, on comprend, parce que l’original… pourvu qu’on ait l’ivresse…
Tu parles plutôt de la gueule de bois quand on t’annonce 6 mois de retard du chantier pour ta livraison, oui !

Il y a pire : prenez l’évolution des entreprises du bâtiment.

« C’est au pied du mur qu’on voit le maçon » .

Pfff… n’importe quoi, avec Amazon, maintenant, c’est au pied de l’escalier qu’on vous livre le colis maçon ! 🙂

Et c’est de moins en moins souvent un cadeau !

Ou alors, pensez à votre home sweet home si chèrement acquis :

« Chacun est roi en sa maison » .

Mais merde alors, pourquoi la salle du trône est-elle donc si exigüe ?

Peut-être parce que l’argent n’a pas d’odeur ? 🙂

Ou que qui va à tire la chasse perd sa place ? 😉

C’est compliqué cette incompréhension des proverbes.
A en croire CRO, le mal est profond et tout fout l’camp depuis des millénaires déjà !

Tenez, prenez la philosophie de l’argent : un à un, on ne comprend pas, mais quand on combine les proverbes, tout s’éclaire instantanément !

Les bons comptes font les bons amis + Qui aime bien châtie bien + L’argent ne fait pas le bonheur = tu m’étonnes ! 🙂
Comme tu les aimes, tu châties tes amis en les arnaquant au niveau des comptes bancaires et après, ils ne sont pas contents ! Logique !
Mais toi, tu les aimes encore plus après, non ?
Des amis généreux, c’est sympa… 😉

Un autre truc débile, d’un point de vue promoteurial (je sais, le mot n’existe pas 🙂 ), c’est cette affirmation moralisante gratuite (l’affirmation, pas le bien, la générosité ça se maîtrise ! 😉 ) :

Bien mal acquis ne profite jamais ???

Mais zut quoi, comment un bien peut-il être mal acquis quand il est vendu par un promoteur en VEFA ? 🙂
S’il est bien vendu, c’est qu’il est bien acquis, non ?
Bien, à qui ? Ah, il y a un doute ?

Oui, sauf que dans le doute abstiens toi !

Et que si on pratique collectivement trop l’abstinence, on ne renouvelle pas assez les générations !
Donc, faut y aller, on chasse le doute : liberté, égalité, maternité !

C’est la fête nationale que diable !

Et au diable l’avarice !

Il en dit quoi, ce CRO, de la générosité conceptuelle ? 🙂

Ah… (commentaire off : il paraît que CRO a tellement fait la fête depuis des centaines de générations qu’il lui faut maintenant assumer des charges… de famille nombreuse).
Une histoire de CROgéniture à assumer en quelque sorte ! 🙂

Un commentaire en live, peut-être, M. CRO ?

Hein ? « Tout vient à point à qui c’est ta tendre ?  » .
Ah. C’était ça, le slogan de CROnuptia ? L’ancêtre des sites de rencontres ?

Une progéniture nombreuse
Me suis bien fait avoir avec CROnuptia ! Pour être tendre, elle était tendre !

Enfin… le plus important en ce 14 Juillet (maintenant que le renouvellement des générations est assuré), c’est quand même de garder le sens de la fête collective !

Noël au balcon, Pâques aux tisons, 14 Juillet aux petits oignons !

Et comme chacun sait : l’oignon fait la force !

Il suffit simplement d’être du bon côté ! 😉

Et de s’occuper de ses oignons pour mieux cultiver son jardin ?

Proverbes ou verbes de pro ?

Vu que l’été est bien là, vous pouvez, vous aussi, vous entraîner à redonner du sens et à détourner d’autres dictons, même ayant un rapport ténu avec l’immobilier.

En remplaçant pierre par bière, ça pourrait donner :

« Bière qui roule n’amasse pas mousse ! » .
Pas crédible !
Car une bonne bière, ça mousse. Et, même la pierre, on sait la faire mousser… 🙂

Ou alors, quand un artisan vous a fait des travaux de cochon : « après la truie vient le beau temps ! » .

Ou quand Bercy veut encore raboter une aide ou inventer une nouvelle taxe : « Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures » .
(ah oui, tiens, pas besoin de changer quoi que ce soit à celle-là ! 🙂 ).

On pourrait d’ailleurs suggérer une amélioration du logiciel avec « Il faut savoir donner pour recevoir » .

Ou, quand on compare les promesses de la loi ELAN à son apport réel :
« C’est l’intention qui compte » et / ou « L’espoir fait vivre » .

Une dernière ?

« Tant va la cruche à l’eau qu’à la fin elle se casse » .
Ben là alors… CRO a toujours pensé que les cruches, il valait mieux qu’elles se cassent tout de suite. Ca évite de perdre du temps en palabres inutiles ! 🙂

Hein, rien à voir avec l’immobilier ? Zut, c’est vrai.
Tant pis pour les cruches ! Elles vont rester en carafe ! 😉

Bon, et si on vous laissait le loisir de cette activité estivale pour nous proposer quelques perles en commentaires ?

Dans l’intervalle, je rechausse correctement mes lunettes pour la relecture, car chacun le sait :

« Qui veut voyager loin, ménage sa monture ! » .

 

Allez, à vous de jouer, et bonne semaine ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *