Les petites annonces immobilières du neuf

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur 2 commentaires

moinecropisteLes petites z’annonces. Les P.A. comme on dit.

Beaucoup moins tendance depuis l’avènement du web.
Sauf les petites annonces immobilières qu’on publie en ligne.

Et de plus en plus complexes, sauf peut-être dans le neuf ?

Là, je fais référence à la loi ALUR qui rajoute une couche administrativo-informative aux mentions obligatoires.

Du coup, leur rédaction va-t-elle être confiée à des spécialistes de la plume ?

Thèse, antithèse, synthèse ? 😉

 

Il va bientôt falloir une patience de saint pour venir à bout de la préparation d’une P.A.. Remarquez, le fait de faire appel à des pros aurait au moins un avantage.

Au lieu d’une synthèse, on aurait droit à une prothèse ?
Ce qui nous ferait un belle jambe (ok, j’arrête là mes jeux de mots laids 🙂 ).

Revenons en à toute ALUR à l’effet d’annonce.

Les nouvelles mentions obligatoires des annonces immobilières

J’aime beaucoup le souci de protection du consommateur.
En revanche est-il indispensable d’obliger à un tel niveau ou à une telle nature d’information aussi en amont (mis à part sur les honoraires ) ?
N’aurait-on pas pu imaginer la remise d’une fiche d’info lors du premier contact ou de la visite, contre signature ou autre système ? Sûrement.
Mais ç’aurait été trop simple, hein ?  🙂

Là, on va au moins faire plaisir à la presse, qui vend ses emplacements au caractère.

Je ne suis pas sûr qu’on va vraiment aider le consommateur, car les professionnels vont sûrement mettre au point de nouvelles abréviations pour encoder l’info au plus juste.

Au fait, pour ceux qui auraient raté le bus, voici ce qui est nouvellement demandé :

– exprimer clairement le montant des honoraires, en montant ou en pourcentage.

– si le bien immobilier proposé est soumis au statut de la copropriété, il faudra indiquer :

  • le nombre de lots principaux de cette copropriété
  • le budget moyen des charges annuelles affectées au lot
  • et s’il s’agit d’une copropriété en difficulté, il faudra informer de l’existence d’une procédure d’alerte ou de redressement du syndicat de copropriété

A ce stade, je me demande d’ailleurs si ces exigences sont également applicables en l’état pour les logements neufs vendus en VEFA (je vais aller à la pêche à l’information, car dans la pratique le budget moyen des charges ou le niveau des honoraires… pas évident).

Atelier de rédaction d’annonces immo New Wave

Bon, je commence pour m’entraîner.
Vous en ferez autant après moi, en profitant de mes maladresses, d’accord ?  😉

Vente de château en Sologne
Petite demeure de caractère. Quarante pièces principales. Construction bioclimatique. Meurtrières au Nord, mur écroulé au Sud. 500 ans d’âge. Dix mille euros l’année, l’histoire n’a pas de prix, elle a un coût. Impécunieux s’abstenir.
honos 5% ; copro : non

Caverne d’époque
CROmagnon bien sous tous rapports marié à une Amérindienne cède abri troglodytique (la grotte de la squaw) conquis de haute lutte auprès d’un ours préhisto. Hauteur sous plafond réduite. Tags rupestres défraîchis.
Honos : gratis, sinon coup de massue ; copro : c’est quoi cette couillonnade ?

Garage
Petit garage bien ordinaire avec maison autour. Propriétaire d’extraction modeste, pauvre comme Jobs. Arbres fruitiers dans le jardin (pommiers). Prix payable en dollars.
honos : 100%; copro : non

Et quand on ne sait pas rédiger suivant la réglementation ? Facile, on fait faire !
Un exemple ?

Vente d’appartement neuf en ville
Promoteur déprimé vend coq bicoque en stock. Moine CROpiste requis pour rédaction d’annonces réglementaires. Sachant bien manier la plume pour éviter de se retrouver à poil.

moine CROpiste
L’efficacité rédactionnelle, c’est tout un art !

Je vous conseille d’éviter de vous projeter dans les personnages de l’illustration, car choisir entre un moine et un poulet plumé (ou un coq, je ne vois pas très bien à cette distance  😉 ) n’a rien d’enthousiasmant.

Non, concentrez vous sur l’essentiel : l’incommensurable progrès accompli dans la marche collective vers un immobilier apaisé.

Alléluia, mes frères !

 

Tiens, c’est la fin de la messe ? Un petit sermon de votre part pour un farceur impénitent ? (ou un texte de P.A. perso peut-être?)  🙂

2 réflexions au sujet de « Les petites annonces immobilières du neuf »

  1. Amen mon frère et bienvenu dans l’enfer pavé des bonnes intentions des défenseurs des opprimés qui ne se plaignaient pas. Et à suivre pour voir ce qui sera appliqué réellement…

  2. @ Stéphane : la loi, toute la loi et rien que la loi en prime ! Pour défendre les haut primés ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *