Le printemps du logement neuf ?

Billets d'humeur 1 commentaire

crocci2

Les jours sont à nouveau plus longs que les nuits.

Et les logements neufs toujours au même prix.

Apparemment peu de différences. Et pourtant…

Qu’y a-t-il donc de changé après le passage à l’heure d’été ?

Mais tout ! Car au printemps 2015, les signaux sont enfin au vert.

Et si l’avenir nous faisait… une fleur ? 🙂

 

 

 

Nous sommes obligés d’être optimistes !
Où que l’on regarde (à condition que ce soit dans la bonne direction 😉 ), les augures sont favorables.

A telle enseigne que je me demande si l’INSEE ne devrait pas encore modifier sa méthode statistique et professer le nombre de logements commencés au moins 1 trimestre avant qu’ils ne le soient réellement. 🙂

Après tout, à quoi sert de les compter puisqu’on peut les simuler ?
(« oh oui, oh oui, encore 10 000 logements commencés » 😉 … Pfff…. pas sérieux nos statisticiens…
NB : pas les seuls, apparemment
)

Quantifier ou quand t’y fier ?

C’est vrai, quoi ! C’est si beau un logement qui retrouve le chemin de la maison.
Surtout quand ils font ça en bande.

C’est sûrement ça qui avait du leur échapper à nos statisticiens. La construction en bande.

Cochonnerie de maisons de promoteurs. Elles avaient du aller se planquer en Suisse.
Un petit coup de transhumance alpestre et hop, le tour est joué.

Bref : le coup fumant du retour des brebis égarées adapté aux logements neufs.
Retrouver des logements qu’on n’imaginait même pas avoir perdus !
Et un sacré troupeau encore. Trop fort…

Quant à savoir quand t’y fier, éminent lecteur, la question reste entière.

Si 58 000 logements peuvent sortir comme ça du chapeau, y a vraiment de quoi bouffer sa casquette ! 🙂

Mais le plus important, finalement, ce n’est pas de râler, c’est de se réjouir collectivement.

On était tous vachement (vu le troupeau) meilleurs que ce que l’on croyait dans le passé !
Et on ne le savait pas ! 😉
(faut dire aussi, personne n’avait demandé à l’INSEE)

Et pour l’avenir, l’optimisme est de rigueur

C’est super ! La presse s’applique à nous regonfler le moral sans faillir.

Tiens, PAP fait état d’un sondage logement mirifique : 4 français sur 10 veulent acheter !
Le viagra du pauvre en direction des directeurs commerciaux !
Quoique… ils veulent, mais l’article ne garantit pas qu’ils peuvent, hein !
Il y a tout de même une limite à l’indécence de l’euphorie printanière (on n’allait pas aussi faire plaisir aux directeurs financiers !). 😉

Le Figaro n’est pas en reste avec l’avis de la FFB : une hausse de 1,1% des constructions de logements neufs en 2015, ça vous requinque son bonhomme ou sa bonne femme !

Et alors, quand vous saurez en plus que Direct Gestion nous annonce que les primo-accédants s’intéressent davantage au neuf… Je ne me tiens plus de joie.

(J’ouvre un large bec et je laisse tomber ma proie non mais, qu’est ce que je raconte là… C’est une fable différente ! 😉 )

Tout ça sent furieusement la sève montante, je vous le dis mes amis !

Le bonheur en perspective

Les architectes et les dessinateurs savent depuis longtemps que la perspective est souvent cavalière.

Mais elle n’oserait pas nous faire ce coup là tout de même ?
Entre les performances rehaussées du passé et tous les signaux positifs pour le futur, qu’est ce qui pourrait contrarier le vent du succès ?

Surtout qu’avec l’appui d’une bête à bonheur certifiée…..
(aimablement fournie par la tribu des CROs 🙂 )

la coccinelle de l'immobilier
C’est par ici qu’on a besoin d’une CROccinelle ?

 

Avec l’appui de cette adorable bête à bonheur, donc, rien de regrettable ne peut nous arriver !

Gonflez le torse et arborez de larges sourires. Les beaux jours sont devant nous !

 

Oui, bon, d’accord, j’ai un peu forcé le trait… Le tout, c’est d’y croire !
Au fait, vous y croyez, vous ? 😉

 

 

 

Une réflexion sur « Le printemps du logement neuf ? »

  1. On a évidemment envie d’être optimiste dans ce contexte où les signaux semblent au vert même si seuls comptent les résultats… Beaucoup de logements neufs disponibles, est-ce que la confiance va permettre de renouer avec le dynamisme de la pierre ? Dans tous les cas, des offres concrètes attendent les primo-accédants, feront-ils la relance. Nous l’espérons !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *