La grande famille de l’immobilier

Conseils immobiliers 6 commentaires

famille et immobilierRetour aux valeurs traditionnelles, même dans l’immobilier !

La famille, y a qu’ça d’vrai ! Et il faut dire que dans le petit monde du logement, la famille est nombreuse
Avec tout ce que cela suppose d’entente, de chamailleries, d’empathie ou de jalousies… ah, les histoires de famille….

Bref, sans vouloir dévoiler notre ancêtre commun (tout le monde connait CRO, n’est-ce pas ?), il y a sans doute de quoi faire les yeux doux aux zoologistes ou autres généalogistes post big bang immobilier !

 

Depuis que l’ère est devenue moderne, les professions de l’immobilier se sont multipliées et spécialisées. Au point que les quelques agriculteurs, chasseurs ou artisans d’antan se sont largement diversifiés, génération après génération.

Pourtant, l’on trouve encore de nos jours des traces de chasseurs immobiliers, d’artisans promoteurs ou d’acteurs divers au bon sens paysan.
Petite revue moqueuse des effectifs de la grande famille de l’immobilier ?

Les acteurs traditionnels du logement en quelques mots

Décrire certaines des professions immobilières les plus connues du grand public dans un style plus proche de l’almanach Vermot que de Wikipédia ? D’accord :

Promoteur : producteur de logements neufs destinés à la vente. Fonctionne en courant alternatif, en fonction des lois en vigueur. Paradoxe : le nombre de logements dépend d’une niche (fiscale).

HLM : à bas les barres et vive la bure (du missionnaire) ! La mission des organismes de logement social est d’abord de bien loger les moins fortunés. Contre mauvaise fortune bon coeur ?

Agent immobilier : agent de la circulation au service des transactions immobilières. Sans képi, ni sifflet. Spécialiste du mandat simple ou exclusif, mais pas du mandat d’arrêt, sauf quand le marché se bloque.

Investisseur institutionnel : grand acheteur patrimonial en voie de disparition, à qui les pouvoirs publics font les yeux doux, pour les inciter à investir à l’oeil (ou presque). Comment inciter ces grands comptes à investir sans compter ?

Acheteur immobilier : grand migrateur se faisant rare en période de coup de froid sur l’économie en général et sur le logement en particulier.

Accédant à la propriété : sous-espèce de l’acheteur immobilier, particulièrement indécis en cette saison et adorant jouer au nid oui nid non. Faudrait savoir…

Investisseur immobilier : sous-espèce de l’acheteur immobilier. A quitté le Scellier pour se réfugier à la cave. Espère un reflux de la marée en se servant Duflot favorable. Au chaud pour l’hiver.

Mandataire immobilier : évolution assez récente de l’espèce des agents immobiliers. Un cousin très éloigné selon ces derniers…

Chasseur immobilier : nul en chasse à courre, il préfère les biens immobiles car la chasse est plus facile. Anomalie : n’est bon à la chasse que quand il a la pêche.

Home stager : le Gérard Majax de la valorisation immobilière. Fermez les yeux deux secondes. Hop, c’est fait, et c’est l’acheteur qui est refait !

Architecte : homme bien bâti qui a horreur de rester en plan. Crayon, ordinateur et boulier pour optimiser votre projet immobilier.

Notaire : officier ministériel et gardien des tables de la loi. Dangereux récidiviste qui passe à l’acte à la moindre occasion (et pour le neuf aussi d’ailleurs).

Une conclusion sur la grande famille de l’immobilier ?

La famille c’est quelque chose d’indéfinissable, à la fois simple et complexe. Des points communs, des différences parfois insurmontables, des querelles de clocher, des convergences naturelles. Rien que de très banal finalement !

Pourtant, au risque de paraître provocateur, il me semble que la grande famille de l’immobilier a quelque chose de très particulier : un amour indicible qui transparait au travers d’une relation quasi charnelle.
Une image, pour mieux comprendre ?

La famille, support de l'immobilier

De tous temps, la solidarité familiale a su tisser des liens subtils et essentiels…

A chacun de se demander où il se situe dans cette immense chaîne de solidarité. A moins qu’une ressemblance physique peut-être ?….

Mais bien sûr il ne s’agit que d’une image toute symbolique, illustrant des réalités intemporelles depuis des temps immémoriaux, avant l’invention de la morale, des religions contemporaines et du machisme !!!

Quoique ;-)

 

Sur ce coup là, je risque de m’aliéner la totalité des professions immobilières, celles que j’ai maltraitées comme les oubliées, plus la protection de l’enfance et les femmes maltraitées. Je suis inquiet des commentaires éventuels…

6 réponses à La grande famille de l’immobilier

  1. Un article pertinent sur la vie et l’immobilier.
    Alors, prenons nos plumes et ne restons pas sans voix devant cette critique !
    L’architecte rend la vie plus belle, tout le monde est au courant non ? Se loger dans de bonnes conditions en région PACA, n’est pas une sinécure, mais nous y arrivons et toutes les professions de l’immobilier s’y attèle.

    Ne soyez pas trop dur avec nous, nous souffrons aussi des capacités d’endettement de tous nos concitoyens.

  2. Marc dit :

    Je n’ai pas voulu écorner l’aura des architectes. Il se trouve qu’il y en a de bons (et pas forcément les plus connus). Qui sait, vous en faites peut-être partie ? ;-)

  3. Bonjour, il me semble que vous avez oublié les acteurs du web. Une pièce rapportée à la famille, une sorte de belle-sœur ou beau-père de l’agent immobilier. Le site web d’annonce est toujours prêt à rendre service. Et pourtant, malgré une apparence désintéressé, « venez chez moi c’est gratuit », il en veut à vos annonces. Mais c’est pour votre bien, et comme pour tout il y en a des biens…
    PS : l’acteur du web prend plaisir à réinventer les modèles économiques. Du moins il cherche…

  4. Marc dit :

    Houla ! Mais c’est que j’en ai oublié des wagons des membres de la famille ! Elle est si grande… Heureusement il reste les commentaires pour peaufiner l’arbre généalogique !

  5. Ivan dit :

    J’aurais été curieux de voir ce que vous auriez écrit, en gardant ce même ton humoristique, sur les marchands de listes ;-)

  6. Marc dit :

    Bah, peut-être quelque chose du genre :
    Marchand de liste : entre marchand de rêve et marchand de vent, vendeur d’informations supposées ayant souvent dépassé la date limite de fraîcheur ; une bonne raison d’arrêter les frais !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>