La fibre, c’est pas (trop) dans la poche !

Actualités de l'immobilier Laisser un commentaire

cromerLa fibre optique est un sujet qui intéresse beaucoup plus que les geeks.

La promesse du vrai haut débit ouvre pour les particuliers comme pour les pros de nouvelles perspectives et un confort d’usage sans pareil.

Reste que tout le monde n’y a pas encore accès et que, pour les logements neufs, le droit à la fibre dépend de notions parfois étonnantes.

Passe encore la densité, mais si on vous fait les poches, vous réagissez comment ?

En douceur si vous avez la fibre musicale ou de manière virulente si vous avez la fibre musculaire ? 😉

 

Mais non ! Pas la peine de surréagir !

Les choses sont enfin claires, car avec 2 ou 3 séries de textes en moins de 3 mois, le panorama législatif devient d’une simplicité enfantine.

Quasi Simpsonienne. Comme un livre de poche.

Ou presque…. 😉

Les fondamentaux de 2012 : les premières fibres

Depuis quelques courtes années, la réglementation a introduit l’obligation de connecter les logements d’habitation à la fibre optique.

En gros, donc, ce premier corpus réglementaire – applicable aux permis de construire déposés à compter du 1er Avril 2012 – exonérait les maisons individuelles de toute obligation de connexion à la fibre optique.

crossemyopeEt il fixait le nombre de fibres optiques exigible par logement à 1 (le quota minimum de base) ou 4 (4 pour les seuls logements collectifs situés en zone de forte densité et dans un immeuble comptant 12 logements ou plus).

Tout ceci est maintenant périmé, ou tout au moins amendé.

Mais sans payer d’amende, vu que l’optique, c’est à l’oeil…

Les mises à jour d’Août et Octobre 2016 : la fibre s’invite aussi à la maison

Hé oui, la fibre concerne aussi les maisons individuelles maintenant : c’est l’apport du décret du 30 Août 2016 à la modernité.

En parallèle, et juste avant, les caractéristiques techniques minimales applicables à l’intérieur des locaux avaient été précisées par les décret et arrêté du 3 Août .

Nous voilà équipés pour l’hiver : à l’intérieur des maisons l’installation pourra être en cuivre tandis que dans les immeubles collectifs on aura droit à cuivre + fibre optique !

Avec bien sûr un nombre de prises augmentant en fonction du nombre de pièces du logement….

Ca fera au moins plaisir à la filière des équipementiers et installateurs électriques ! 🙂

Les fibres au masseur : l’arrêté du 17 Octobre 2016

A croire que jusqu’ici la fibre était à la masse et que la ré-intervention du masseur – alias l’état, celui qui remet les fibres en ordre, bien sûr ! 🙂 –
(mais à quoi d’autre pensiez vous, petits chenapans 😉 )
était indispensable pour éviter tout problème tendineux ou musculaire.

Parce que musculaire de rien, ce nouveau texte est une simplification !

A condition de connaître la réglementation comme sa poche, vu que la poche est le critère discriminant.

Donc, si vous êtes dans une poche de basse densité à l’intérieur d’une zone à forte densité, c’est comme si vous n’êtes pas dans une zone de forte densité : votre obligation de nombre de fibres par logement est forcément de 1 (et pas de 4).

Mais c’est toujours 4 pour les petits veinards des zones denses qui ne sont pas dans des poches faibles.
Vous me suivez ? 🙂

Encore heureux que vous compreniez… même notre trisaïeul CROmer SIMPSON a tout capté.

Grâce à sa super fibre… sociale ! 😉

cromer
Ho hé, maintenant que c’est clair, on va pas en faire une jaunisse, hein ?

Et ne me demandez pas pourquoi il faut 4 fibres par logement à certains endroits.

Vu le débit apporté par une simple fibre, on est d’abord en train de remplir les poches…. des fournisseurs de fibre, ou de préparer pour une fois un avenir technologique à très long terme.

Mais, maintenant au moins, c’est clair ! Pas vrai ? 🙂

La preuve : la poche trône et les pochtrons ! Hips !

 

Allez, vous savez ce qu’il vous reste à faire si vous avez une pièce en poche… 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *