L’annonce apostolique en faveur du logement….

Actualités de l'immobilier 1 commentaire

neCROmancienVous vous demandez sans doute ce que viennent faire nos bons apôtres dans le titre de l’article ?

Moi pareil. Non, je blague ! 🙂

Et comme je vais aussi vous parler du Congrès FPI, entre congrès et congrégation, la filiation est évidente.

De quelle religion on parle ? Ben, de l’immobilier neuf, bien sûr !

Enfin, parler, c’est manière de parler.
Pour l’instant, on prie surtout. Chuuuuuut….

 

Sacrés apôtres !
Les supporters de l’immobilier pensent que leur champion est Saint-Pierre.

Un mec aussi carré, avec un prénom de circonstance et qui détient les clés…. du paradis, c’est sûr que ça fait envie.

Mais il ne faut jamais prendre ses désirs pour des réalités. Car l’histoire nous a instruit.

Pour avoir des informations pertinentes, il vaut parfois mieux savoir regarder… par… le Judas !  😉

Le congrès de la FPI à Lyon (19 et 20 Juin 2014)

L’habit de congressiste me sied si bien que je n’ai pas pu résister à l’appel du grand large.
La congrégation des promoteurs immobiliers m’appelait de tous ses voeux (que je n’ai pas prononcés, rassurez vous 🙂 ) et la puissance de la pelle suggérait qu’à défaut de prendre un râteau le sujet méritait d’être creusé !

Par « sujet », je n’entends pas le thème officiel du Congrès, à savoir « Le promoteur immobilier au coeur du développement urbain« .

Pauvre thème officiel qui, comme très souvent, n’intéresse pas outre mesure le bon peuple.
Non pas que, d’une année sur l’autre, les sujets bateau ne tiennent pas la mer, mais après avoir quitté l’amère Duflot, ce sont d’autres rivages qui nous attirent.

En clair, ce congrès avait initialement pour moi deux intérêts :

  1. la présence et l’intervention de Michel Serres
  2. les annonces de l’apôtre du logement neuf, notre néo ministre Sylvia Pinel

Autant vous dire que l’un des deux sujets avait du relief, tandis que l’autre valait surtout par ses creux. C’est à dire du vague au pluriel.

Etant d’un naturel optimiste, je vous confierai néanmoins que les creux aussi offrent des perspectives !
Plus vaguement, certes… 😉

Michel Serres chez les promoteurs

Une pédagogie à base de Mini mou et de Petite Poucette à destination des promoteurs.

Michel Serres est un vieux monsieur au regard pétillant et au verbe malicieux, Académicien de son état et donc présumé ou déclaré comme tel « Immortel ».

Dire que sa Petite Poucette soit une parabole également adaptée au monde de l’immobilier est une évidence car un changement de monde, comme celui qu’il décrit, s’impose à tous.
Même – et peut-être plus durement encore – à l’immobilier car un changement demande plus de mobilité que d’immobilisme…

Et Mini Mou – expression distanciée et francisée de Microsoft – revêt d’un habit d’humilité toute tentation exagérée de prestige ou de renommée.
Ce qui n’est aussi dans sa bouche pas une expression de vantardise sexuelle ! 🙂
(ce n’est pas moi qui le dis, je me contente de répéter ce que j’ai entendu d’un Immortel)

Un bon moment donc, où l’esprit communique avec la matière.

Sylvia Pinel, la nonce apostolique du logement

Pour le coup, j’ai plus de facilité à la faire passer pour une messagère (la nonce) que pour le corps du message (l’annonce).

La pôôôvre !!! Elle était venue pétrie de bonnes intentions mais engluée dans la langue de bois (de chaîne a priori), avec manifestement l’interdiction de dire quoi que ce soit d’intelligible pour des esprits aux aguets (vive l’art rose 😉 ).

Donc, elle n’avait rien à dire et du mal à le cacher.
Une vraie réussite en matière d’emballage sous vide…

La raison ? Le calendrier officiel qui prévoit qu’elle fasse une annonce vraiment officielle Mercredi 25 Juin, jour de la Sainte Eléonore, très favorable aux effets d’annonce comme chacun sait (à la Sainte Eléonore, quand y’en a plus y’en a encore ! 🙂 ).

Donc c’était creux, et le 25 ce sera plein. Enfin, il paraît. Et on en reparlera bientôt !

Le petit jeu des pronostics immobiliers

S’il y a une chose de sûre, c’est que je n’ai aucune certitude (Serres titude ?).

Mais, grâce à Michel Serres j’ai appris que les mots avaient une signification (voire plusieurs) profonde et que, finalement, il y avait peu de rapprochements gratuits voire fortuits.

Prenons au hasard (forcément ! 😉 ) le mot NECROMANCIEN.
(c’est le statut d’immortel de Michel Serres qui m’y a fait penser)

Définition : adepte de l’interrogation, dans un but de divination, des morts, censés survivre et pouvoir communiquer avec les vivants

Décomposons un peu !

Nez : évident chez CRO

CRO : évident chez CRO

Ancien : évident chez CRO

Et le « M » ? Je savais bien qu’il y aurait des cartésiens pour poser la question…

Mais quand on « M », on ne compte pas ! Bande de petits mesquins ! 😉

neCROmancien
Périssol, Robien, Borloo, Scellier, Duflot, je vous appelle !!! Que va nous pondre la ministre Pinel ?

Du coup, je comprends mieux les talents divinatoires de CRO et l’opportunité de sa récente supplique immo

Allez, je vous en dis un peu plus :

– elle va nous annoncer un train de 50 mesures (simplification, mobilisation du foncier, baisse des coûts etc…), dont on parle depuis plusieurs mois déjà

– et elle va porter sur les fonts baptismaux un nouveau dispositif en faveur de l’accession à la propriété modeste

Depuis le temps qu’on le demande… Reste à savoir s’il sera à la hauteur ! A suivre…

 

Et voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Mais vous pouvez en rajouter dans les commentaires !
(surtout si vous êtes médium 😉 )

 

 

 

 

 

 

 

Une réflexion sur « L’annonce apostolique en faveur du logement…. »

  1. En effet, reste à savoir s’il sera à la hauteur. Si les procédures entamées pour faire face à la crise seront vraiment capables de nous sortir de cette impasse qui nous colle depuis des années.
    À suivre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *