Revisiter le logement ?

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes 2 commentaires

Il y a des comiques un peu partout.

Des professionnels. Et des amateurs.

Comme ceux qui profitent de la séquence confinement pour expliquer qu’il faut tout changer. Revisiter.

Concevoir les logements autrement ?

Envolée magnifique d’altruisme et de discernement. 🙂

Ou expression d’une rhétorique vengeresse à visée compensatoire d’une frustration jusqu’ici contenue ?

Quasi confinée, quoi ! 🙂

Lire la suite …

Logement : les idées à la relance ?

Actualités de l'immobilier, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Quand un ministre déclare déjà travailler au contenu d’un plan de relance en faveur du logement, faut-il sagement attendre le résultat ?

Ou l’aider à faire preuve de créativité ? 🙂

Franchement, ce serait tellement dommage de le laisser travailler seul.

Même s’il est sûrement très bien entouré.

De bonnes intentions et de conseillers zélés. Mais pas assez ailés ? 😉

Car pour un redécollage, il vaudra mieux passer par les ailes que par des godillots en plomb… 🙂

Le virus a suffisamment plombé tout le monde comme ça !

Lire la suite …

Se projeter au jour d’à (peu) près ?

Actualités de l'immobilier, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

L’instant présent, c’est bien.

Mais quand il n’est pas top, penser au jour d’après, c’est mieux.

Ainsi va la vie des confinés, d’échéance en déchéance, à quémander la bonne nouvelle qui éclairera le jour d’après.

Enfin… d’après ou d’à peu près ?

Car, à trop côtoyer l’imprévu, on n’est plus sûr de grand chose. Ou pas ? 😉

Et, dans l’univers des promoteurs, c’est la même chose. Reprise, relance…
Comment retrouver quelques certitudes ?

Si possible plus rassurantes que les questions encore en suspens ! 🙂

Lire la suite …

Bon sang, mais c’est quoi ce chantier ?

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Et dire que certains aiment les situations simples !

Alors que la complexité fait tout le charme d’un monde en mouvement. 🙂

Enfin… un mouvement confiné, c’est un peu comme la loi ELAN.

Ca ne manque pas d’ALUR mais c’est un peu statique. 😉

Le statique pour améliorer les statistiques sanitaires, fallait y penser !

Mais marier construction et santé, virus et économie, mouvement et sécurité, c’est plus le bazar…

C’est le chantier ! Et celui-là reste ouvert. 🙂

Lire la suite …

Un état des risques, c’est risqué ?

Conseils immobiliers, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Bonne question. Merci de l’avoir posée ! 😉

La gestion des risques à travers un état, c’est osé.

L’état des risques et pollutions, alias ERP (à ne pas confondre avec établissement recevant du public, un ERP en cachant un autre…), a pour objectif d’informer.

Pour permettre aux quidams intéressés par une location ou un achat immobilier de savoir où ils mettent les pieds, question santé et sécurité d’investissement.

S’agirait pas de choisir un petit nid douillet dans le lit de rivières en crues épisodiques ou autres plaisanteries de la nature, hein…

C’est tellement sympa d’acheter sereinement ! 🙂

Lire la suite …

Hoguet, vive la rose…!

Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Quand on est agent immobilier, la loi Hoguet rend parfois triste.

Au point de ne plus voir la vie en rose.

Et pourtant, ne dit on pas : « Hoguet, vive la rose » ? 😉

Pauvres agents immobiliers. Surtout en début d’année, quand ils voient des augmentations de tarifs.

Celles de la carte de transaction, qu’il faut pourtant obtenir et renouveler pour exercer.

Et quand on est promoteur, elle procure quoi comme effet, hein, la loi Hoguet ?

Un effet menu ? Ou à la carte ? 😉

Lire la suite …

Promoteurs : à cheval sur les principes ?

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Il y a comme ça des métiers où les professionnels sont intransigeants.

On ne badine pas avec les principes. On ne transgresse pas.

On ne se commet pas avec l’à-peu-près. On respecte.

Bon. Une fois qu’on a dit tout ça, on ne sait toujours pas de quels métiers on parle. 🙂

Ni ce qui est important comme principes.

Remarquez, on ne sait pas toujours très bien non plus ce qu’est un promoteur ! 🙂

Mais le principal reste qu’ils ont des principes.

Nombreux ? 😉

Lire la suite …

Toutou bi or not toutou

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Au-delà de leur immense popularité spontanée auprès de l’opinion publique (…), les promoteurs immobiliers souffrent beaucoup en leur for intérieur.

Si, si. Ils souffrent tellement qu’ils essayent de se soigner tous seuls. 🙂

Le meilleur moyen étant l’amour, ils essaient évidemment de s’aimer beaucoup. (on dit bien « qui s’aime récolte ? » 😉 )

Charité bien ordonnée…

Un bon salaire, une belle voiture, un bureau spacieux pour les éléments matériels.

Une haute estime de soi et une affection sans bornes pour son nombril, au plan spirituel, permettent de combler le déséquilibre affectif sous-jacent. Mais y a un os.

Car qui connaît vraiment le désarroi profond des derniers grands aventuriers du monde moderne ? 😉

Lire la suite …

Le logement du futur, c’est quand ?

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Les réglementations passent et les illusions trépassent.

On nous parle d’économies d’énergie, de décarboner, de verdir, de matériaux bio sourcés, de qualité de l’air, d’accessibilité PMR et de logements à énergie positive.

Ben… si c’est la même énergie qu’on met dans le logement depuis 40 ans, on n’est pas encore arrivés en territoire positif.

Faudrait peut-être dans le futur changer de braquet ou de vision.

Avoir un peu d’ambition, côté produits et formes urbaines, non ?

Parce que l’immeuble de 2 étages plan plan et la petite maison dans la prairie, c’est un peu daté comme paradigmes, vous ne croyez pas ? 😉

Lire la suite …

Comment garder un Pinel au(x) frais ?

Actualités de l'immobilier, Investissement locatif, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Garder le champagne au frais, en période de fêtes, on comprend tout de suite.

Garder un Pinel auX frais, c’est moins évident s’agissant des honoraires de commercialisation.

D’abord parce que ça va donner un coup de chaud à certains acteurs.

Mais aussi parce que cette histoire de « frais et commissions directs et indirects » à plafonner n’est pas aussi simple qu’il y paraît.

A part le chiffre annoncé, 10 %, qui est aussi simple et rond (qu’une queue de pelle un soir de réveillon ?) que possible pour ne pas perturber les foules.

C’est que ça fait bizarre de trouver au pied du sapin de Noël un décret qui n’est pas un cadeau pour tout le monde ! 😉

Lire la suite …