La peau (cata)lytique du logement ?

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur Laisser un commentaire

Mince, alors ! On n’arrête pas de nous parler de Jupiter.

Mais c’est Midas qui s’y colle !

Si, si, vous savez, les pros du pot ! Catalytique…

OK, on passe donc d’un dieu à un roi, c’est moins glamour.
Même avec du sang bleu. 😉

Et – en matière de transformation logement – on glisse de cataclysmique à catalytique.

Mais des pros du pot aux pros de la peau, y a pas loin !

Car faire la peau au logement sans être pris la main dans le pot, c’est délicat…. 😉

Lire la suite …

Promoteur immobilier 4.0 : le rêve ?

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes Laisser un commentaire

Ce n’est pas parce qu’on a un incontestable petit côté préhisto qu’on est franchement rétrograde…

La modernité a de bons côtés qu’il faut savoir regarder en face.

Même quand on n’a pas le bon profil.

Au départ.

Mais à l’arrivée… Aaah, à l’arrivée….

Aller de l’avant pour assurer ses arrières, c’est le secret !

Et promoteur immobilier 4.0, ça a quand même une autre gueule qu’un score de match de foot, non ?

Et 1, et 2, et 4 zéro ! 😉

Lire la suite …

Le Relou et l’Agneau, fabulette estivale…

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur Laisser un commentaire

Quand l’actualité immobilière fait relâche,

Et que tous les guerriers – même ceux de Bercy ? – sont au repos, on fait quoi ?

Pour quelques jours de congés et quand on n’a pas de sujet, on fait quoi ?

On ne va quand même pas sécher la séance sans meilleure raison ?

Quitter le navire en plein calme ? 😉

Qui précède la tempête ?

Pfff, c’est trop dur l’été !

Lire la suite …

L’affable de la fable ?

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur 2 commentaires

Il faut toujours se méfier des gentils.

Car ils ne peuvent pas forcément l’être autant qu’ils le prétendent. Ou le souhaitent.

Il faut souvent se méfier des méchants, car la bonté n’est pas leur fonds de commerce.

Il faut fréquemment se méfier des postures, car elles masquent parfois l’imposture.

Une fois qu’on a dit ça, on est bien avancés ! 🙂

Mais alors, un ministre apparemment gentil pourrait-il assumer de méchants arbitrages ?
Ou traquer une pseudo rente ?

C’est comme ça que ça marche dans le logement ???

Mais non, c’est une fable ! 😉

Lire la suite …

Pluriels irréguliers : Un signal, des signes hauts

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur Laisser un commentaire

Ce qui est singulier, au début d’une relation, ce sont les signes.

Et ce qu’ils ont de particulier, c’est qu’ils constituent souvent autant de signaux significatifs ou de pistes à l’intention d’un observateur attentif.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que, pour l’instant, le gouvernement et son « ministère des sphères immobilières » n’émettent pratiquement que des signaux faibles à destination du logement.

C’est à dire des signaux difficiles à capter ou à analyser.

Bref, de toutes petites choses, alors qu’on en attend de grandes.

Et il ne faudrait pas pas que cette faiblesse des signaux finisse par nous faire déchanter. Ou chanter.
Comme les touches des calculettes de Bercy.

Le chant du signe… moins.

Lire la suite …

Le retour de Jacquou le Croquant

Billets d'humeur Laisser un commentaire

Décidément, je ne peux plus me passer de mon nouveau ministre.

Faut dire aussi, un peu de testostérone après 3 ministresses consécutives, ça vous réveille un mâle ! 😉

Surtout un CRO…

Et quand on a un ministre avec une si belle tête à CROquer (graphiquement parlant, hein, restons pudiques !), ben.. on croque dedans ! 🙂

OK, on n’ira pas jusqu’à dire qu’il est craquant, notre ministre, mais Croquant… ça se pourrait bien !

Allez, mon Jacquou, et si tu nous montrais ta capacité à te rebeller contre l’autorité ? Pour le logement !

Une bonne petite jacquerie, ça te dirait ? 😉

Lire la suite …

Ministère du logement : changement de direction ?

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur Laisser un commentaire

Quand on a des doutes sur la nature ou sur l’aspect positif de quelque chose, on dit parfois que c’est mi-figue mi-raisin.

Mais quand c’est mi-fugue mi-raison, faut-il penser à dire mi-nistre ?

Encore que…. ils ne font pas toujours les choses à moitié, hein, les ministres ? 🙂

Prenez la (dé) composition du premier gouvernement avec l’optique du spécialiste du logement.

Ben, il y a vraiment beaucoup à dire sur la puissance du message subliminal envoyé en direction du petit peuple de l’immobilier.

Mais changer de ministre dans de telles circonstances, c’est si touchant qu’on va leur pardonner ce faux départ.

A condition que ce ne soit pas non plus une fausse arrivée ? 😉

Faudrait quand même pas exagérer…

Lire la suite …

Promoteur ?!!! Oui, mais lequel ?

Billets d'humeur, Promoteurs et programmes 2 commentaires

C’est un drôle de métier que celui de promoteur.

Oh, pas forcément le promoteur Roi Soleil qui est toujours en costard cravate modèle breveté CAC 40, hein ?

Non, il y a aussi le promoteur tout terrain, celui qui jongle entre mocassins lustrés à pompons et chaussures de protection pleines de gadoue.

Râ des villes contre rat des champs. Pas tous les mêmes.

C’est qu’il y a une grande variété de promoteurs : presque autant que de pieds…. de tomates.

Anciens, hybrides, 2.0, petits, gros, polyvalents ou spécialisés…

Un vrai bestiaire !

Lire la suite …

5 ans… et toutes ses dents ?

Billets d'humeur Laisser un commentaire

Les anniversaires d’un blog immobilier, c’est comme les pièces de monnaie.

Il y a deux faces : sauf qu’il y en a une qu’on appelle pile.

Donc, soit on fait face, soit on pile. Stop.

Ou on rempile. Encore.

Et si on rend pile, on rend la monnaie de sa pièce.

Bref, ne pas perdre la face, c’est pile ce qu’on cherche.

Mais, pendant 5 ans, se contenter de pièces, c’était un peu mesquin.

Alors, ce blog immo a fait des billets. Pile ce qu’il fallait…. ? 😉

 

Lire la suite …

Non, la guerre de toits n’aura pas lieu ! Ou pas ?

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur Laisser un commentaire

J’aime bien les chapelles. Ce sont en général des lieux paisibles.

Les luttes de chapelles, en revanche, je ne les goûte guerre. Ou guère ?

Non pas qu’il faille refuser le combat.

Mais il faut toujours savoir pourquoi, quand et comment on monte en première ligne.

Et quand les chapelles sont des logements, c’est bien de toits dont on parle.
Donc de nous.

Faudra-t-il donc crier à tue et à toits pour que se fasse entendre la voix d’une troisième voie ?

Pour éviter, belle Hélène, la survenance d’une nouvelle guerre de toits…

Lire la suite …