La bulle du PAP ? Séquence nostalgie…

Accession à la propriété, Billets d'humeur 2 commentaires

le PAP des seventiesAujourd’hui, coup de projecteur sur une vieille gloire de l’immobilier, flashback sur une vedette des Seventies, le Travolta de l’accession à la propriété, la soeur Thérésa du petit prix, l’abbé Pierre du logement abordable, j’ai nommé….. le PAP !

Vous l’aurez deviné et autant le dire tout de suite. On ne parlera pas du pape en soutane. Même s’il lui arrive aussi sûrement de buller.

Non, c’est une autre forme de PAP qui nous intéresse (né en 1977, il est un peu plus jeune que son plus célèbre cousin…), car au-delà de l’ambiance générée par le disco ou les « pattes d’eph », il faut avouer que l’époque avait ceci d’agréable : une vraie politique d’accession à la propriété populaire et un outil certes complexe, mais adapté et adopté !

Lire la suite …

Eviter de rester en plan… de financement !

Accession à la propriété, Financement immobilier 3 commentaires

le financement, un travail de sapeAcheter un logement, ou le faire construire, ne se fait pas en claquant des doigts.

Car l’immobilier neuf coûte cher et demande des ressources financières importantes. Exactement ce dont ne disposent pas la plupart des ménages ou des jeunes couples qui veulent se bâtir un patrimoine. La vie est mal faite, non ?
Une seule solution pour l’immense majorité d’entre nous : recourir à l’emprunt.
Mais attention, en le faisant intelligemment pour éviter les erreurs de parcours et en respectant les canons financiers d’usage…

Lire la suite …

De l’origine de la propriété : le symbole du porte-clés

Accession à la propriété 8 commentaires

porte-cleAu commencement était le porte-clés. Ah, devenir propriétaire…. cette petite lueur émue au fond des yeux, cette montée de sève rétinienne qui embue la cornée à la seule idée de tripoter son porte-clés…

Imaginez un peu le symbole : porte, clés, clés, porte, vous saisissez ?

La boucle qui se boucle, le petit anneau qui porte la clé qui ouvre la porte… d’un avenir radieux !

Ah, cette poussée lacrymale incontrôlable et nécessairement humide…

Lire la suite …