A Noël, le logement se l’épelle ?

Actualités de l'immobilier, Billets d'humeur 2 commentaires

C’est qu’il fait froid aux alentours de Noël…

A un point tel que même les acronymes jettent un froid.

Franchement, entendre parler d’ELAN, mais quelle faute de goût !

Alors que ce sont les RENNES qui font  tout le boulot à cette époque de l’année.

Pourtant… Comment dire…. Celui qui confondrait ainsi notre machine à produire des lois avec l’atelier du Père Noël assimilerait donc de facto nos fonctionnaires ou nos hommes politiques à de vulgaires petits lutins saisonniers ? 🙂

Zut, quoi, un peu de respect pour les institutions ! 😉

 

Noël est une fête magnifique, une fantastique machine à recycler.

C’est quand même beau quand on y réfléchit 2 secondes :

Ca sent le sapin, mais ça nous rend joyeux.

Et, en plus, on peut réutiliser le matériel qui nous a pesé tout le reste de l’année… 🙂

Vous vous êtes fait enguirlander ? Super, ça va bien avec la déco !

Vous avez déjà les boules ? Génial, ça vous évitera de les acheter !

Noël ? Mais c’est cadeau ! 😉

Les 12 coups de minuit ?

Du côté du logement, Noël, c’est magique….

Il semblerait qu’il y ait du mouvement dans le paysage immobilier.

Le traîneau se traînait. Ou s’entraînait ?

Et là, juste avant le passage des rennes du Père Noël on nous promet de la vitesse (sans les radars).

Un nouvel ELAN ! On lâche enfin la bride. Et les rennes aussi ?

Ces 4 lettres E L A N – qui sont supposées nous sortir de l’immobilisme – porteront-elles bien leur nom ?

En tout cas, l’affichage est ambitieux pour cette nouvelle loi en gest(icul)ation : « l’Evolution du Logement, de l’Aménagement et de la transition Numérique ».

Un projet qui embrasse bien plus largement que le logement, jusqu’à l’aménagement du territoire et sa cohésion ?

Mince alors, mais c’est magique, ça correspond aux attributions du ministère !

Un petit coup de pied revolver dans la fourmilière, rien de tel pour bouleverser les habitudes et mettre au pas les fourmis.

Avec Jack, mais sans le haricot magique, à la manœuvre pour nous emmener vers de nouveaux sommets. 🙂

Ceux de 2018. Enfin, il paraît.

Parce que vous savez… Ce n’est qu’après avoir ouvert le paquet qu’on sait si le cadeau nous plaît.

Alors, qui plus est, une promesse de cadeau…. 🙂

Songe d’une nuit de Noël

Entre songe et mensonge, il n’y a qu’une petite différence.

Père NoëlCelle qui sépare un rêve gratuit, et donc généreux, d’une promesse fallacieuse.

Un avenir radieux d’une déception supplémentaire.

Un conte d’un mécompte.

Un vrai père Noël d’un père Noël en bois

Comme un Pinocchio du logement.
Ou un PinoCRO ? 😉

PinoCRO
En bois, oui, mais de saison !!!

 

Bah, mais c’est pratique un PinoCRO, au moins, on sait quand il ment ! 🙂

Mais, là on va supposer qu’on nous dit la vérité, hein ?…

Parce qu’avant 2018, il y a Noël.

Et qu’il ne fait pas de mal de rêver un peu. Au pied du sapin.

Alors, enguirlandez le comme vous voulez, débarrassez vous de vos boules sur ses branches, et même affublez le de notre PinoCRO après l’avoir imprimé et découpé. 🙂

Bref, lâchez les rênes, gardez les rennes et ne prenez pas trop d’élan.

Pour l’instant ! 😉

 

Joyeux Noël à tous et à la semaine prochaine ! 🙂

2 réflexions au sujet de « A Noël, le logement se l’épelle ? »

  1. @ Deriviere : merci pour l’encouragement ! Ce Cri du Parpaing semble assez caustique lui aussi, si j’en juge par l’article que je viens de parcourir…. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *